Cameroun : Vers la création d’une nouvelle société de transport de l’électricité – 13/10/2014

Une concertation a réuni la semaine dernière les opérateurs, les bailleurs de fonds et le gouvernement.

Basile Atangana Kouna, ministre camerounais de l’Energie. Photo : © Agence Ecofin
Basile Atangana Kouna, ministre camerounais de l’Energie. Photo : © Agence Ecofin

Les différents acteurs (ARSEL, ENEO, EDF, EDC, AER…) concernés par la question ont participé à un séminaire sous l’autorité du Ministre de l’énergie et de l’eau camerounais Basile Atangana Kouna. Les réflexions ont essentiellement porté sur la mise en place d’un gestionnaire du réseau de transport de l’électricité au Cameroun. En termes clairs, l’Etat du Cameroun souhaite retirer le transport de l’électricité à la société ENEO qui vient de reprendre les parts du groupe AES dans le capital de l’ex-SONEL.

Les conclusions des travaux ont été soumises à la sanction du gouvernement. Il en ressort que le capital de la nouvelle société serait entièrement public, conformément à la loi de décembre 2011, régissant le secteur de l’électricité au Cameroun et consacrant l’ouverture progressive à la concurrence. Pour le Ministre Basile Atangana Kouna  « La mise sur pied d’un gestionnaire de réseau de transport intervient dans un contexte particulier marqué par une nouvelle organisation du système électrique camerounais ». Il apparait donc important de mettre en place un gestionnaire neutre pour plus d’équité entre les différents opérateurs du secteur.

L’organisation institutionnelle, les fonctions de la nouvelle société, son opérationnalisation ainsi que la gestion de l’eau d’où sera produite l’énergie à transporter ont été précisés.

© Camer Post – Hakim ABDELKADER

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz