Cameroun : Vers la construction de trois marchés frontaliers avec la Centrafrique et le Nigeria – 17/07/2015

Vers la construction par le Cameroun de trois marchés frontaliers avec la Centrafrique et le Nigeria | Illustration/DR
Vers la construction par le Cameroun de trois marchés frontaliers avec la Centrafrique et le Nigeria | Illustration/DR

Le gouvernement camerounais vient de lancer un appel d’offres pour le contrôle et la surveillance des travaux de construction de certains marchés frontaliers se situant aux frontières avec la Centrafrique et le Nigeria, deux pays limitrophes en proie à une énorme insécurité.

Il s’agit des marchés de Fotokol, localité de l’Extrême-Nord frontalière au Nigéria, d’Ekok, localité du Sud-Ouest également frontalière au Nigéria, et de Garoua Boulaï, une ville située dans la région de l’Est du Cameroun et frontalière à la République centrafricaine.

Ces trois marchés viendront ainsi s’ajouter à ceux d’Abang-Minko et de Kyé-Ossi, tous deux situés dans la région du Sud du Cameroun et qui sont les principaux lieux des échanges commerciaux avec les commerçants gabonais et équatoguinéens.

Selon des sources officielles, d’autres projets du même type devraient suivre dans les prochaines années, l’objectif étant de « capitaliser la position géographique du Cameroun » par rapport au Nigéria, première économie en Afrique, et des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) qui représentent cumulativement un marché d’environ 300 millions de consommateurs.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz