Cameroun – Vaccin contre Ebola : Mama Fouda annonce l’organisation de tests volontaires

André Mama Fouda, le ministre camerounais de la Santé | © SPM
André Mama Fouda, le ministre camerounais de la Santé | © SPM

Le gouvernement camerounais a décidé d’organiser des tests volontaires contre l’Ebola, indépendamment du fait qu’aucun cas n’a été jusque-là signalé au Cameroun, a annoncé lundi, le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda.

Il s’agit des tests « libres et gratuits en toute discrétion » sur un échantillon de 200 à 400 personnes, a rassuré le membre du gouvernement qui part de la posture selon laquelle « prévenir vaut mieux que guérir » pour l’organisation de cette opération.

Lorsqu’on sait la rudesse de l’épidémie d’Ebola il y a quelques mois en Afrique de l’Ouest, notamment en Guinée, au Libéria et en Sierra-Leone avec plus de 11 296 personnes officiellement décédées, « nous ne pouvons pas rester les bras croisés en attendant que la maladie arrive chez nous », a-t-il expliqué.

Pour le moment, deux centres de dépistage ont été retenus à travers le pays, en l’occurrence, le Centre Pasteur de Yaoundé et l’hôpital régional de Bamenda dans le Nord-ouest.

En plus des tests volontaires, le Centre Pasteur serait disponible pour l’analyse de certaines molécules d’autant qu’en l’absence d’un vaccin contre cette terrible maladie, la prévention reste la meilleure arme contre Ebola.

Bien que la maladie ait été à la porte du Cameroun, notamment au Gabon et au Nigeria, le Cameroun reste épargnée, les autorités sanitaires ayant renforcé le dispositif de contrôle dans les aéroports, les ports et les postes frontaliers.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz