Menaces sécuritaires : Washington annonce le renforcement de sa coopération militaire avec le Cameroun

Des soldats camerounais se tiennent devant un hélicoptèrer à Kolofata, Cameroun, le 16 mars 2016. | © Reuters
Des soldats camerounais se tiennent devant un hélicoptèrer à Kolofata, Cameroun, le 16 mars 2016. | © Reuters

Les Etats-Unis ont annoncé le renforcement de leur coopération militaire avec le Cameroun afin de permettre à ce pays de lutter efficacement contre des « menaces sécuritaires », en l’occurrence, la secte terroriste nigériane Boko Haram qui multiplie des attaques suicides dans l’Extrême-nord du Cameroun.

« Les Etats-Unis vont continuer à assister le Cameroun dans la lutte contre le terrorisme, raison pour laquelle nous voulons rassurer ce pays ami, qu’il peut compter sur les Etats-Unis », a déclaré l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun, Michael Hoza.

Il a rencontré jeudi le président Paul Biya, a qui il a réitéré le soutien de son pays au Cameroun,

Le diplomate américain a séjourné il y a quelques jours dans la partie septentrionale du pays où 300 marins américains sont en poste, avant de passer par Douala où il a assisté à une manœuvre militaire d’un navire de guerre américain dans le cadre d’AFRICOM, un programme militaire africain qui bénéficie de l’appui technique, matériel, financier, humain et logistique des Etats-Unis.

S’il est vrai que les relations officielles entre Yaoundé et Washington, vieilles de plus de 60 ans, couvrent les domaines diplomatique, politique, économique et technique, c’est surtout sur le plan sécuritaire que les Américains montrent leur entière disponibilité au Cameroun.

Un appui multiforme, aussi bien financier, matériel, humain que celui de la formation que les Etats-Unis sont disposés à renforcer.

Selon des sources proches du ministère des Relations extérieures (MINREX), dans le domaine militaire et de la sécurité au Cameroun, l’assistance américaine, représente à peu près 12 pour cent de son aide.

Par ailleurs, les Etats-Unis se sont illustrés comme un partenaire sûr dans la lutte contre Boko Haram par des formations au profit des personnels de différentes administrations camerounaises sur le contre-terrorisme en plus de l’appui en matériel militaire.

En plus des opérations de renseignement, de surveillance et de reconnaissance, l’année dernière, les Etats-Unis ont fait un don de six véhicules blindés de transport de troupes et le 7 février 2016, ils ont offert 160 tonnes de matériel militaire aux forces de l’ordre et de sécurité dans le cadre de la guerre contre Boko Haram.

© CAMERPOST avec APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz