Cameroun : Un troupeau d ‘ Eléphants sème la panique dans l’Extrême-nord – 25/11/2014

Photo d'illustration.
Photo d’illustration.

Un troupeau d’éléphants en divagation sème la panique dans le département de Mayo-Danai, région de l’Extrême-nord frontalière du Tchad, où des tonnes de cultures ont été détruites, a-t-on appris de sources concordantes.

S’il est vrai que l’on ne dénombre pas encore des pertes en vies humaines, les dégâts matériels sont importants, plusieurs plantations ayant été détruites par les troupeaux d’éléphants, près d’une centaine d’animaux.

Alors que cette partie du pays qui enregistre généralement un faible taux de précipitations sort de la saison des pluies, moment propice pour des activités agricoles dans les localités environnantes, l’essentiel de la production des champs de sorgho, du mil, du niébé, du haricot vert ou encore du maïs a été détruit par des pachydermes en furie.

« Nous avons tout perdu, parce que tous nos champs ont été détruits, y compris là on venait à peine de semer. Pour les plantations plus matures, c’est la désolation totale, car rien n’a été épargné par les éléphants », a indiqué un porte-parole des riverains.

Les autorités viennent de prendre des mesures visant à ramener les éléphants dans la réserve de Waza d’où ils sont partis, reconnaissent la difficulté de la tâche, au regard du nombre impressionnant du troupeau.

Cette partie du pays est souvent la cible des troupeaux d’éléphants en divagation au moins une fois par an, généralement pendant cette période de fin d’année et lors de la petite saison des pluies pendant les mois d’avril et de mai.

© CamerPost avec ©

APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz