Cameroun : Un Synode sous le signe de la sagesse à l’Archidiocèse de Yaoundé

Mgr Jean Mbarga | Photo d'archives
Mgr Jean Mbarga | Photo d’archives

Une messe pontificale d’ouverture célébrée par Mgr Jean Mbarga à la cathédrale Notre-Dame-des Victoires dimanche à Yaoundé en présence du représentant personnel du chef de l’Etat.

Le peuple de Dieu, toutes obédiences religieuses confondues s’est donné rendez-vous à la cathédrale Notre-Dame-des victoires dimanche à Yaoundé. Ceci parce que l’Assemblée synodale qui réunit 200 délégués, membres du clergé, du laïcat, des communautés et confessions religieuses diverses, marque l’étape finale du processus synodal. C’est dans cet esprit que la messe pontificale d’ouverture des travaux de cette rencontre a été célébrée par Mgr Jean Mbarga, en présence du représentant personnel du chef de l’Etat, Laurent Esso, ministre d’Etat chargé de la Justice, Garde des sceaux. Dans un élan de cœur, les fidèles sont venus confier leurs travaux à Dieu, parce que son amour unit ceux qui se laissent aimer. « C’est un jour de grâce pour ceux qui marchent à la suite de Jésus Christ, parce que c’est lui qui inspire toute sagesse. Sans elle, rien n’est possible. Nous prions pour que nos délégués soient inspirés par l’Esprit Saint dans la marche de notre Eglise », a confié Elisabeth Ngah, une chrétienne.

Avant la prière d’ouverture, la célébration eucharistique a planté le décor avec la litanie des Saints. « C’est un événement qui nous impose en ce moment une concentration maximale avec une conscience ecclésiale aiguë. Car, il s’agit  de définir les directives qui vont marquer la vie de l’Eglise à Yaoundé et même au-delà », a expliqué Mgr Jean Mbarga. Et c’est dans cette perspective qu’il a invoqué l’Esprit Saint dans son homélie inspirée du livre de la Sagesse et de l’évangile selon Saint Marc, afin que l’Assemblée  puisse délibérer en toute sagesse et en toute charité pour le plus grand bien de l’Eglise. Raison pour laquelle l’archevêque métropolitain a lancé cet appel : «  Nous invitons tous les fidèles à fournir plus d’efforts par la prière et tous les sacrifices nécessaires pour accompagner les uns et les autres dans cette démarche. Afin que d’ici Noël, nous puissions conclure ces travaux avec beaucoup de bonheur. Des travaux si déterminants pour remettre notre diocèse sur un  chemin de croissance ».

Pour mener à bien ces travaux, un cierge allumé et l’Instrumentum laboris (Document de travail) ont été remis à Mgr Jean Mbarga par la Commission préparatoire. Deux outils qu’il a déposés aux pieds de la statue de la sainte vierge Marie en ce mois du Rosaire, afin que par son intercession, elle inspire l’Assemblée synodale de la parole de son fils Jésus-Christ. Le rendez-vous est pris en décembre pour les directives.

Source : © Cameroon Tribune

Par Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG