Cameroun : Un salon pour les énergies propres au collège De La Salle – 27/02/2015

Le collège De La Salle dans la ville de Douala accueillera le 18 avril 2015, le salon international des énergies propres. Le thème choisi est : Enjeux économiques, sociaux, environnementaux de nos énergies propres.

Cette initiative du groupe ENERGYZON, entreprise spécialisée dans les énergies, basée en France est la première du genre au Cameroun. Elle a pour ambition de fédérer autour de la question énergétique tous les acteurs camerounais et internationaux de cette filière. Seront présents au salon international des énergies propres, les grands acteurs internationaux qui agissent pour la valorisation et la promotion des énergies propres. Ils viendront d’Europe, d’Amérique, d’Asie mais aussi d’Afrique, une grande opportunité de tisser des liens pour les acteurs camerounais de l’énergie.

Il y aura au programme, des conférences, des débats, des expositions. Les réponses aux grandes questions sur l’énergie seront apportées par des experts. Les participants auront aussi droit à plusieurs démonstrations sur les nouvelles solutions développées à partir des différents types de ressources à énergie renouvelable. Les buts avoués du salon international des énergies propres sont d’établir un nouveau réseau entre les professionnels de l’énergie au Cameroun en Afrique et dans le monde, de répondre au marché de l’offre et de la demande Grand Compte, d’établir un lien entre le besoin et l’offre des compétences et d’apporter une autre vision au secteur de l’énergie.

C’est une véritable aubaine pour les locaux, comme le souligne le promoteur du salon, Eric Nyanté, ingénieur en énergie et directeur général de ENERGYZON : « C’est la première fois que dans le cadre d’un salon, les acteurs internationaux parmi les plus en vue, sont rassemblés au Cameroun. J’y vois une grande opportunité pour les opérateurs locaux. C’est la raison pour laquelle nous les invitons en masse à venir prendre un stand. Nous connaissons bien la situation financière de notre pays, qu’ils ne se fient pas aux conditions de participation, nous saurons accueillir ceux qui manifesteront leur intérêt pour cette initiative ».

Pour des raisons évidentes d’organisation, soulignons que les exposants doivent se faire enregistrer dès que possible, avant le 31 mars 2015.

Correspondance particulière

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz