Cameroun – Agression sexuelle : Un père de famille accusé de viol à Bafoussam

Une vue de l'Hôtel de ville de Bafoussam | Photo d'illustration
Une vue de l’Hôtel de ville de Bafoussam | Photo d’illustration

Victor Choudong Kenfack, marié et père de six enfants, aurait usé de subterfuges pour abuser de sa petite voisine. Victor Choudong Kenfack et Flaubert Ngouana sont voisins depuis dix ans. Tout allait bien entre les deux familles jusqu’en septembre 2015, où leur relation va se détériorer. Flaubert N. reproche à son voisin d’avoir abusé sexuellement de sa fillette de sept ans, la nommée Merveille Ingrid N. N. Le pot-aux-roses a été découvert lorsque la mère de l’enfant a constaté un changement dans le comportement de ce dernier. L’affaire était jugée, lundi dernier, à l’audience publique ordinaire des flagrants délits du tribunal de première instance de Bafoussam. Au cours des débats, Victor Choudong K., qui parlait sous serment, a nié les faits qui lui sont reprochés.

Le procureur de la République, pour sa part, a expliqué que le prévenu a usé de subterfuges « pour accomplir sa sale et basse besogne ». En l’occurrence, il avait envoyé sa victime acheter des marchandises à la boutique. Par ailleurs, au cours de l’enquête préliminaire, le commerçant de profession a déclaré avoir utilisé son doigt pour passer à l’acte. Même s’il fait savoir que ses aveux ont été obtenus au moyen de la torture. Le procureur a tout de même déploré l’absence au procès des deux témoins-clés que sont la victime et son père. Et dont les déclarations auraient été déterminantes pour une ample connaissance des faits. L’affaire a été mise en délibéré pour le 28 mars 2016.

Source : © Cameroon Tribune

Par Gibrile KENFACK TSABDO

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz