Cameroun : Un homme d’affaires se fait arnaquer 90 millions fcfa à Garoua – 01/08/2014

Il a été grugé par des gens qui lui faisaient miroiter 800 millions Fcfa.

Garoua - Photo d'illustration.
Garoua – Photo d’illustration.

L’affaire qui court depuis quelques semaines au tribunal de Garoua est tout simplement surréaliste. Un homme d’affaires de la ville, connu sous le nom d’Alhadji Ahmadou Malam s’est fait arnaquer la rondelette somme de 91 millions de Fcfa. Les faits remontent à août 2013, lorsque l’homme d’affaires reçoit un coup de fil d’un supposé commerçant tchadien résidant à Kousseri. Ce dernier lui explique que son fils Abdallah veut se lancer dans le transport par camion. Le Tchadien qui dit s’appeler Abdoulaye indique également qu’à la fin de la formation, Ahmadou Malam va acheter un camion 18 roues. Coût du service : 800 millions de Fcfa.

C’est donc tout ravi de donner un coup de main qu’Ahmadou Mallam va recevoir le coup de fil du fils de son homologue tchadien. Le jeune homme lui explique être à bord d’un camion qui le conduit vers Garoua. «Je préfère rouler dans le camion d’un ami de mon père, parce que j’ai sur moi beaucoup d’argent : 800 millions que mon père m’a remis», a expliqué au téléphone le supposé fils du commerçant tchadien. Seulement quelques heures après, le jeune lui explique que le camion est bloqué par la douane à l’entrée de Maroua. Mieux, il dit ne pas pouvoir ouvrir la mallette contenant les 800 millions devant tant d’yeux.

A la demande d’Abdallah, l’homme d’affaires va donc lui envoyer la somme de 850.000 Fcfa pour se débarrasser de la douane, pour ne pas bloquer le camion, et donc les 800 millions. Surtout qu’il a eu l’assurance d’une dame qui l’appelle au même moment avec un numéro de téléphone tchadien. La dame s’était présentée comme étant la mère du jeune homme qui veut se lancer dans le transport. Le jeune Abdalah arrive donc à Garoua et retrouve Alhadji Ahmadou Malam. Ils décident ensemble de se rendre à Ngaoundéré, sans que l’homme d’affaires n’ait pris le soin de vérifier le contenu de la mallette que le jeune homme tient par devers lui. Mais au moment de quitter Garoua, Alhadji Ahmadou Malam reçoit à nouveau le coup de fil de l’épouse de son homologue tchadien, qui appelle depuis Ndjamena.

Elle lui explique curieusement qu’il n’est pas prudent de se rendre à Ngaoundéré avec une si importante somme. «La dame a expliqué à l’homme d’affaires qu’elle connaît personnellement le directeur de la Beac à Garoua, et qu’il allait s’assurer d’ouvrir un compte bancaire», explique un enquêteur qui suit l’affaire. Un homme se présentant comme le directeur de la Beac est en effet arrivé ce jour-là à bord d’une grosse cylindrée. Avec chauffeur.

Le supposé directeur de la Beac accepte de sécuriser la mallette, mais demande des frais supplémentaires pour l’ouverture d’un compte : 90 millions Fcfa. Alhadji Ahmadou Malam paye sans broncher. Rassuré, il décide donc d’ajourner son voyage pour Ngaoundéré et de se rendre à La Mecque pour son pèlerinage. Pendant ce temps, le jeune Abdalah est logé et nourris à ses frais dans un hôtel de la place. C’est à son retour de pèlerinage qu’Alhadji Ahmadou Malam découvre l’entourloupe.

Un numéro masqué l’appelle et lui dit qu’il a été arnaqué. L’homme d’affaires file directement à la police judiciaire et dépose une plainte. Au bout de l’enquête de plusieurs mois, il découvre progressivement les noms de ses arnaqueurs. Le commerçant tchadien s’appelle en fait Mohamadou Bachirou ; Abdalah est, lui, connu sous plusieurs noms : Harouna Gourda et Henri François. L’homme présenté comme le directeur de la Beac est un Toupouri du nom de Dambe François. Il a été arrêté à Ngaoundéré quelques semaines plus tôt dans le cadre d’une autre affaire d’escroquerie en coaction.

Au tribunal, le procureur de la République a demandé la peine maximale, soit une condamnation de Dambe Roger à 10 ans de prison. Mieux, il demande le remboursement des 91 millions de Fcfa, plus un dédommagement fixé à 61 millions de Fcfa.

Source : © L’Oeil du Sahel

Par DAVID WANEDAM

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun : Un homme d’affaires se fait arnaquer 90 millions fcfa à Garoua – 01/08/2014"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Francisca Mboe

ah ca

wpDiscuz