Cameroun : Un député de l’opposition, Aka Amuam, rejoint le parti au pouvoir – 23/03/2015

Aka Amuam, au centre | Photo d'archives
Aka Amuam, au centre | Photo d’archives

Le député à l’Assemblée nationale Aka Amuam a annoncé, dimanche, sa démission du Front social démocratique (SDF, premier parti de l’opposition parlementaire) pour rejoindre les rangs du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir).
Dans une brève déclaration faite aux médias, l’élu du département du Wum (Nord-Ouest), frontalier avec le Nigeria, a reproché à cette formation d’avoir «dévié ses missions du départ : pouvoir au peuple».

Pêle-mêle, il a dénoncé l’embourgeoisement de certains cadres, mais également une dérive autoritaire de la hiérarchie, avant d’annoncer qu’il comptait désormais servir et se rendre utile à son pays.

Voici un mois, note-t-on, c’est la secrétaire du bureau exécutif du SDF, Elisabeth Tumanjong, qui rendait le tablier en tenant les mêmes critiques vis-à-vis de la formation née en mai 1990 à Bamenda (Nord-Ouest).

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun : Un député de l’opposition, Aka Amuam, rejoint le parti au pouvoir – 23/03/2015"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Roger Sardih Lawan

ah bon???? qu’est ce qui s’est passé???

wpDiscuz