Cameroun : un commissaire de police enlevé par Boko Haram dans l’Extrême-Nord

Check-point d’Amchidé. La frontière entre le Cameroun et le Nigéria traverse ce petit village en deux. Côté nigérian, les douaniers sont en civil depuis la dernière attaque de Boko Haram contre leur poste de douane. | © RFI/Sarah Sakho/Illustration
Check-point d’Amchidé. La frontière entre le Cameroun et le Nigéria traverse ce petit village en deux. Côté nigérian, les douaniers sont en civil depuis la dernière attaque de Boko Haram contre leur poste de douane. | © RFI/Sarah Sakho/Illustration

Un chef de police du Cameroun en poste dans la région de l’Extrême-Nord a été kidnappé lundi soir par un groupe armé soupçonné d’être affilié à la secte islamiste nigériane Boko Haram, a appris Xinhua de source sécuritaire camerounaise mardi matin.

Ismaïla Sago, commissaire de police en charge du commissariat de sécurité publique de Dabanga, localité camerounaise située à la frontière nigériane, est tombé dans une embuscade tendue par le groupe terroriste lundi aux environs de 17H (16H GMT), a confié cette source.

Le policier revenait de Kousseri, ville frontalière avec la capitale tchadienne N’Djamena, à bord de son véhicule de fonction, avec également à son bord deux civils dont l’identité n’a pas été révélée, selon la même source.

Cette information n’a pour l’instant pas été confirmée par les autorités de la police camerounaise et aucune revendication de cet enlèvement n’a été enregistrée jusqu’ici.

Source : © Agence de presse Xinhua

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun : un commissaire de police enlevé par Boko Haram dans l’Extrême-Nord"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Steve Feudjio

Courage et que Dieu vous protégé

wpDiscuz