Cameroun – Turbal : Le meilleur rappeur gospel annonce des couleurs dans sa carrière

Turbal, rappeur gospel | Crédit photo : BLOG FRANK WILLIAM
Turbal, rappeur gospel | Crédit photo : BLOG FRANK WILLIAM

Le jeune homme vient d’être primé. A l’issue d’une cérémonie organisée il y a quelques jours dans la ville de Douala, Turbal a reçu le prix de meilleur rappeur gospel. A l’issue de cette récompense méritée, l’artiste a annoncé des couleurs dans sa carrière, a noté CAMERPOST. « Les projets sont immenses. Nous sommes en train de travailler sur un album sur lequel nous sommes déjà en train de pousser des réelles réflexions. Nous avons aussi des concerts que nous allons organiser, sans oublier nos projets de studio, de clips vidéo…», a-t-il confié. Ce dernier se dit ouvert aux propositions des organisateurs des spectacles à l’intérieur et à l’extérieur du Cameroun.  Ceux-ci « peuvent nous inviter pour passer la bonne nouvelle. Cette bonne nouvelle, c’est que Jésus-Christ est venu sur terre donner sa vie pour que tout le monde puisse être sauvé ».

A l’initiative de l’agence évènementielle Spcom, auteur de la deuxième édition des Gospel Star Award, Turbal a reçu son prix. Selon les organisateurs, il a été question de gratifier les meilleurs musiciens chrétiens qui se sont illustrés au courant de l’année. Sandra Peniel, la promotrice de cet évènement explique que plus de cent artistes-musiciens ont été nominés dans dix catégories cette année. Le vote du public à travers les messages téléphoniques, réseaux sociaux (page Facebook) a compté à 40%, tandis que celui du jury en valait 60%. Dans la catégorie « Meilleur artiste urbain », Tubal, gospel rappeur s’est démarqué. « J’ai un sentiment de joie. De joie parce que l’Eternel m’a donné l’opportunité de pouvoir avoir ce prix. Mais je vais aussi dire que les autres  sont aussi de très talentueux chantres de l’Eternel », s’est réjoui le musicien qui poursuit : « je pense que je ne mérite pas mieux que mes collègues. En ce qui concerne ce trophée, pour moi, c’est une opportunité de pouvoir aller plus loin ».

De son vrai nom Fabrice Frédéric Ngangueu, il n’a pas manqué de faire un clin d’œil aux médias, journalistes et blogueurs qui le soutiennent depuis la sortie officielle de son premier maxi single « C’est le J.E.S.U.S, les bras en l’air », le 5 février 2016.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa