Cameroun – Tropicale Amissa Bongo 2016 : Bidoung Mkpatt se remet en selle

Accolade entre Bidoung Mkpatt et Adoum Garoua | Archives/Illustration
Accolade entre Bidoung Mkpatt et Adoum Garoua | Archives/Illustration

Le ministre des Sports et de l’éducation physique préside ce jour, la deuxième réunion préparatoire à cette course cycliste qui débute le 18 janvier prochain au Gabon.

Après avoir donné un premier coup de pédales aux préparatifs de cette onzième Tropicale Amissa Bongo, Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt va de nouveau réunir les membres des différentes Commissions chargées de gérer les aspects organisationnel et participatif de cette course cycliste internationale, côté Cameroun. La réunion qui est prévue ce jour dans la salle des conférences du Ministère des Sports et de l’éducation physique (Minsep) va consister à faire le point de l’état d’avancement des préparatifs de cette compétition qui va se tenir du 18 au 24 janvier prochains au Gabon. Une course qui va passer par le triangle national notamment lors des quatrièmes et cinquièmes étapes respectivement prévues le 21 janvier entre Oyem (Gabon) et Ambam (Cameroun) longue de 141km ; et le 22 janvier du lieu-dit Meyo Kié (aux frontières Cameroun-Gabon–Guinée Équatoriale) et Oyem (Gabon), un circuit de 118km.

Les personnalités attendues à cette deuxième réunion préparatoire sont, les membres de la Commission de supervision générale et ceux du Comité d’appui local composé de sept (07) Points focaux techniques chargés entre autres de la sécurité, de la technique, du transport, de l’hébergement, de l’accueil et protocole, de la couverture médicale, de la communication et logistique. Ceux-ci ont pour missions de «donner les orientations allant dans le sens d’une bonne organisation des étapes camerounaises» ; «d’approuver le projet de budget y afférent et d’appuyer le cas échéant l’organisation en territoire camerounais de la dite compétition», détaille Jean-Baptiste Biaye, le chef de la Cellule de communication de la Fédération camerounaise de cyclisme qui annonce par ailleurs qu’en prélude à cette réunion, le président de la Fédération, Honoré Yossi a eu une séance de travail hier avec les membres dudit Comité d’appui local.

Pour mémoire, cette onzième édition de la Tropicale Amissa Bongo devrait accueillir cette année 15 équipes professionnelles, semi-professionnelles et amateurs dont 05 étrangères et 10 venant de l’Afrique parmi lesquelles : l’Angola, l’Algérie, le Burkina-Faso, la Cote d’Ivoire, l’Ethiopie, l’Erythrée, le Gabon, le Maroc, le Rwanda et le Cameroun dont une équipe de 20 coureurs est en stage depuis plusieurs semaines déjà à Yaoundé. Les Lions du vélo visent eux-aussi le titre.

Source : © La Nouvelle Expression

Par Arthur Wandji