Cameroun – Trophée CAN 2017 : mobilisation exceptionnelle à Maroua

Mobilisation exceptionnelle à Maroua pour le trophée CAN 2017 | Ph. © CT

Les populations de l’Extrême-Nord sont sorties hier en masse pour saluer la coupe.

Il est 11 h quand le  MA 60 de la Camair-Co s’immobilise sur le tarmac de l’aéroport international de Maroua-Salak. Les populations qui se sont fortement mobilisées à ce lieu attendent. Juste quelques minutes et le précieux trophée est dévoilé, brandi par Alioum Boukar, entraîneur des gardiens de but. Bidoung Mkpatt, le ministre des Sports et de l’Education physique et chef de la délégation, suivra peu après. Accueil par Midjiyawa Bakari,  le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord et ses proches collaborateurs. Tout le long du parcours vers Maroua, des hommes, des femmes, des jeunes et des enfants de tout âge sont sortis de leurs « sarés » pour voir la précieuse coupe d’Afrique des nations conquise au Gabon en février dernier. Tout au long du passage du cortège, le public scande « Dans la sauce ».
Le premier bain de foule commence à l’entrée sud de Maroua au lieu-dit monument de la bataille d’Ibba Sangue.

Une escale d’une dizaine de minutes où les populations ont même touché la précieuse coupe. Ce privilège sera aussi accordé à l’université de Maroua, précisément au campus dénommé Collège de l’espoir, puis à l’esplanade du lamidat de Maroua où le trophée a été béni par sa majesté Bakari Bouba, lamido de Maroua. De l’avis des populations, par le passé, aucun événement n’a été si couru dans cette ville. Le trophée a parcouru plus de 20 km dans les artères de la ville de Maroua. Les forces de l’ordre mobilisées tout au long du parcours du cortège ont eu des difficultés à discipliner ce public surexcité qui menaçait d’obstruer le passage. Pont Makabaï-Carrefour Djarma-Avenue du Renouveau-Avenue des banques-Marché Abattoir-Balioul-Collège de l’espoir-Pitoiré-Avenue de Kakataré, puis la place des fêtes de Maroua, c’est l’itinéraire qu’a parcouru le cortège.

Quand Alioum Boukar foule la place des fêtes de Maroua, le trophée à la main, il est envahi par le public. Il remettra par la suite la coupe au gouverneur de la région de l’Extrême-Nord qui le brandira très haut. La foule exulte. Les artistes musiciens du terroir se relaient pour donner des instants de gaieté au public. Puis une prière œcuménique est dite pour remercier Dieu pour cette CAN offerte au Cameroun. Dans une motion de soutien des élites de la région de l’Extrême-Nord lue par Hamadou Hamidou, le maire de la commune de Maroua 1er remercie le chef de l’Etat pour sa politique dont les résultats ne se comptent plus. Le souhait des populations de l’Extrême-Nord est que le Cameroun conserve ce trophée en 2019 à la maison.

Source : © Cameroon Tribune

Par Patrice MBOSSA

 

Réactions

Junior Alexis Ayang Djondandi, Président départemental CNJC Mayo-Danay : « J’ai touché le trophée »

« Je suis très fier de voir le trophée de la CAN 2017 ici à Maroua. C’est d’ailleurs la toute première fois que je touche du doigt ce qui rassemble tous les Camerounais. Je vais dire aux absents qu’ils ont raté  un grand événement. Je vais même arroser cette coupe à ma façon autour d’une bière avec mes amis ».

 

Désirée Anyou Akam, Commerçante à Maroua :  « Merci au chef de l’Etat pour la tournée »

«J’ai vu la coupe de la CAN 2017 devant moi à Maroua, je ne veux même pas qu’elle rentre à Yaoundé. Ca fait si longtemps qu’on attendait cette coupe et je voudrais par la même occasion remercier le chef de l’Etat pour cette tournée de présentation du trophée. Cela signifie qu’il ne nous oublie pas. Mes camarades et moi, allons fêter ça à Domayo comme il se doit».

 

Martin Kidmo, Elève à l’ENIEG de Maroua : « Je suis heureux »

« On ne peut que manifester notre joie en recevant cette coupe de la CAN dans la plus belle des régions. C’est la première fois que je vois une coupe. Je ne peux que manifester ma joie. Personne ne vous dira qu’il est malheureux. Merci aux Lions indomptables et bravo ! Que la prochaine coupe revienne encore ici dans la région de l’Extrême-Nord ».

 

Clément Zoua, Supporter Mokolo : « Une première dans ma région »

« Je suis comblé, les mots me manquent pour exprimer ma joie. J’ai vu et touché du doigt la coupe que nos valeureux Lions ont ramenée du Gabon. Je suis le porte-parole du département du Mayo-Tsanaga ici à Maroua. Pour dire merci aux Lions, j’ai prévu d’égorger une chèvre pour joindre l’utile à l’agréable. Pour la première fois, une telle coupe arrive dans ma région. Il y a de quoi être fier ».

  • Une jeunnaïsse plaine de ,, vivacite ‘” rend le peuple camerounais heureux grace aux trophe rempote a la can aux Gabón le 05 titre africaine en batan legyte

  • Une jeunnaïsse plaine de ,, vivacite ‘” rend le peuple camerounais heureux grace aux trophe rempote a la can aux Gabón le 05 titre africaine en batan legyte

  • Une jeunnaïsse plaine de ,, vivacite ‘” rend le peuple camerounais heureux grace aux trophe rempote a la can aux Gabón le 05 titre africaine en batan legyte

  • Une jeunnaïsse plaine de ,, vivacite ‘” rend le peuple camerounais heureux grace aux trophe rempote a la can aux Gabón le 05 titre africaine en batan legyte