Cameroun – Transports : Mebe Ngo’o parle aux conducteurs de taxis

Edgard Alain Mebe Ngo’o, ministre camerounais des transports | Photo d'archives
Edgard Alain Mebe Ngo’o, ministre camerounais des transports | Photo d’archives

Edgard Alain Mebe Ngo’o sensibilisait mercredi les transporteurs routiers de Douala en vue des CAN.

La campagne de sensibilisation entamée par le ministre des Transports en début de semaine était rendue mercredi à l’étape du Littoral après celle du Sud-Ouest (Limbe). Le ministre Edgard Alain Mebe Ngo’o a rencontré dans ce cadre les responsables administratifs du secteur, les exploitants et les employés des services de transports à Douala, en prévision des deux coupes d’Afrique des nations de football qui vont se tenir en 2016 et 2019 au Cameroun. Il a expliqué à ses interlocuteurs que le gouvernement les invite à se mobiliser davantage pour faire respecter généralement les règles de la prévention et de la sécurité routière.
Cette mobilisation spéciale commencera par la réparation des taxis dont l’état l’exige. Aussi, les deux parties ont-elles pris rendez-vous. Le 30 septembre 2016 les petites voitures jaunes devraient donc être propres et présentables. Il sera aussi question de réapprendre à respecter les prescriptions de sécurité comme la limitation à un du nombre de passagers sur une mototaxi, de connaître et observer le Code de la route, demeurer courtois… « Faites-en un défi personnel, a plaidé le ministre au regard des efforts que cette remise en forme exige. Mobilisez-vous et montrez que vous êtes à la hauteur des mesures que le gouvernement a déjà prises pour préparer les Can».
Aux opérateurs propriétaires et aux entreprises chargées des contrôles techniques, Mebe Ngo’o a exigé une rigueur sans concession. C’est le prix à payer pour que Douala tienne son rang de première métropole de la Cemac et de porte d’entrée du Cameroun. Dès lors, conclura le ministre, les organisations syndicales doivent agir autant que les intervenants singuliers pour faire réussir le plan des transports durant les Can mais aussi après. Les deux événements sportifs étant une occasion de renouer avec les bonnes pratiques. Le cadre de concertation institué sous la présidence du gouverneur du Littoral servira à suivre les mesures arrêtées.

Source : © Cameroon Tribune

Par Jean Baptiste KETCHATENG

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Cameroun – Transports : Mebe Ngo’o parle aux conducteurs de taxis"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Simon Pièrre Makembe Boha

combien de stades ya til a dla pour la can touche autant

Wirba Charles

Good

Lutz Schmidt

Er müsste seinen Verkehr in Douala langsam mal regeln ,Chaos auf den Straßen für Wge von 20 min.ist man STD unterwegs und das bei der Hitze .Er regelt nichts außer seine Finanzen.

wpDiscuz