Cameroun – Transport urbain de masse à Yaoundé : un nouvel opérateur arrive

Un nouvel opérateur de transport urbain de masse arrive à Yaoundé | © VICTOR VAZ
Un nouvel opérateur de transport urbain de masse arrive à Yaoundé | © VICTOR VAZ / ILLUSTRATION

La compagnie portugaise Irmaos Mota Construçao de Carroçarias SA va lancer ses activités dans la capitale camerounaise avant la CAN féminine 2016.

Le calvaire des habitants et visiteurs de la ville de Yaoundé pour la mobilité urbaine va bientôt relever d’un triste souvenir. L’opérateur portugais Irmaos Mota Construçao de Carroçarias S.A vient d’être désigné adjudicataire du contrat de partenariat « pour le financement, la fourniture et l’exploitation d’un système de transport urbain de masse par bus dans la ville de Yaoundé pendant la CAN féminine 2016 et au-delà ». Le communiqué du Premier ministre paru dans l’édition CT de vendredi dernier sera matérialisé  incessamment par la signature de la convention y afférente entre l’Etat du Cameroun, la Communauté urbaine de Yaoundé et la compagnie portugaise.
Ce concessionnaire pour le transport urbain de masse dans la capitale camerounaise a été retenu au terme d’un appel d’offres ayant mis en concurrence des sociétés étrangères à la réputation établie venant des pays comme le Brésil, l’Italie et l’Egypte. Irmaos Mota Construçao de Carroçarias S.A est un constructeur portugais des bus. Pour être plus précis, c’est un carrossier qui monte des bus à partir des moteurs et des châssis de marque Mercedez. Des informations puisées à bonne source le présentent comme une entreprise qui a pignon sur rue en Europe. C’est elle qui fournit, par exemple, des bus dans plusieurs pays européens voisins au Portugal et assure actuellement le transport urbain dans la ville portugaise de Lisbonne. En Afrique, l’entreprise opère dans la plupart des pays lusophones comme l’Angola et le Mozambique. Son savoir-faire, dit-on, allie « la sécurité, la fiabilité, l’efficacité et le confort ».
Dans la capitale politique camerounaise, l’opérateur portugais aura pour mission de mobiliser les financements ainsi qu’un  important parc-automobile et surtout exploiter un système de transport urbain de masse. Il s’agit de permettre aux citadins et visiteurs de la ville d’aller d’un point à l’autre dans des bus modernes et robustes, répondant aux standards internationaux en la matière. Comme on a pu le constater, l’organisation par le Cameroun CAN féminine 2016 a servi de prétexte à la réactivation d’un système de transport urbain de masse à Yaoundé.
Mais au ministère des Transports, l’on souligne que ce système qui doit être opérationnalisé avant cet important événement sportif va se pérenniser. Irmaos Mota Construçao de Carroçarias SA va desservir les lignes existantes dont les modalités pratiques seront arrêtées d’accord-parties avec la Communauté urbaine. Elle ne viendra pas se substituer aux autres modes de transport dans la ville. Sa force de pénétration dépendra, bien entendu, des travaux de densification de la voirie urbaine de Yaoundé. Bon à savoir, dans le cadre de la CAN féminine, le nouvel opérateur mettra également en place un dispositif ponctuel pour assurer un service de transport urbain dans les villes qui vont accueillir les équipes.

Source : © Cameroon Tribune

Par Grégoire DJARMAILA

Poster un Commentaire

101 Commentaires sur "Cameroun – Transport urbain de masse à Yaoundé : un nouvel opérateur arrive"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Etienne Kaham

Bonne nouvelle et Pourvu que ça dure

Cyrille Amougou

Sur quelles routes ???

Gael Fouedjio

C’est toujours bon signe. Qu’il soit le bienvenu.

Thomas Alain Bang

Ah, cette compagnie va mourir après les CAN.

Martin Djamon

Il arrive pour circuler sur quelles routes?

Paul Kamdem

Donc les enbouteillages vont finir les bus volants arrive ?

Basile Dif

Ce sont les bus volants !??
Et puis évitons de mettre la charrue avant les boeufs.

Roland Lakyim

Loool

Roland Lakyim

Loool

Roland Lakyim

Loool

Tchokonte Eloge

C’ vrai bien sur kel route mais déjà un plus pr le Calvet de la population de yde

Jean Paul Mbarga

qu ils s associe aussi à notre transport aérien et Camairco sera sauvée

Jean James Nyobe

Le problème des bouchons est d’abord à résoudre, si non…..pourquoi pas des tramways ?

Ewill Nguiebouri

L’abondance est mieux que la carence! Et une fois dos au mûr peut être la solution pour les route naîtra.

Herve Zangue

Construisez les routes stp

Alex Genet

Le Cameroun dans toute sa splendeur. Les routes sont inexistantes et totalement engorgées, mais on va y faire circuler des bus qui, par miracle, vont résoudre le problème. C’est du grand n’importe quoi et du foutage de gueule caractérisé. Mais sans doute y aura t-il quelques lascars qui vont s’en mettre plein les poches au passage. Et pourquoi pas une compagnie de tapis volants ???

Bernard Gamaleu

C’est bien beau d’investir mais combien de temps va durée l’entretien et cet investissement.Ô LE CAMEROUN tous occuper par des detournements des derniers publics c’est ça les réalités du pays.

Jacques Paulin Hysomoh

Ah bon !!! J’attend de voir ça…

Hermine Bang

C’est quand même la capitale

Michel Amang

Pr rouler où SVP

Emmanuel Zang

est-ce qu’il a déjà désintéressé tout le monde? ça risque de coincer quelque part comme d’habitude ! S’il réussit à franchir tous les obstacles qu’on va lui mettre sur la route, il garera ses bus là où à Ongola de Big Katika?

Michele Bidjogo

Il va faire voler les bus la?avec les embouteillages kon connait en ce moment?tsuiiip

Omer Cedric Malanga Biloa

CE SERA DU PAREIL AU MEME AVANT EUX IL YA EU AU MOINS QUATRE ENTREPRISES FAISANT DANS LE DOMAINE!OU EN SOMMES NOUS? C’est comme camerco! Que des bêtises a durée de vie très limitée!

Moïzen Fonkou

déjà c’est un bon projet seulement a-t-il pensé ne serait-ce qu’à l’état des routes d’abord parce que là et puis passera après la vente en vacances au véhicule

Gabin Basile

Hihihihi où sont les routes?hihihihi

Gabin Basile

Hihihihi où sont les routes?hihihihi

Urbain Bedouke

Vous avez les routes? Didonc tout est mis en oeuvre pour decourager de belles initiatives? On vera bien!

Urbain Bedouke

Vous avez les routes? Didonc tout est mis en oeuvre pour decourager de belles initiatives? On vera bien!

Romeo Tchapda

Il fo bien kil y a des routes

Bansoa Force

Vraiment Donc les camerounais ne peuvent pas Le faire?

Angie Angela

Humm je vais d’abord voir ça

Blandine Bys

son nom?

Urbain Bienvenu Bakouble

Vivement kils viennent vite

Pt Aline Chrysler

il faut déjà avoir les routes

Ebenezer Dingong

Just wait and see

Franck Emmanuel Mbengue

Anti mon dieu!!! Ou sont même les routes eh!!??

Jacques Hardy Makon

Il y’a les routes?

Aboubakar Oumarou Dandy
Franck Mbatchou

Où sont les routes?

Rosy Dongo

Les routes

Chouaibou Mounton

cette compagnie aura-t-elle des bus qui s’envolent? le Cameroun a besoin de routes, ces bus vont circuler comment avec les embouteillages que nous vivons au quotidien

Chouaibou Mounton

cette compagnie aura-t-elle des bus qui s’envolent? le Cameroun a besoin de routes, ces bus vont circuler comment avec les embouteillages que nous vivons au quotidien

Ratus Tsanga

Tout les projets de ce pays sont très douteux.

Ratus Tsanga

Tout les projets de ce pays sont très douteux.

Yves Roland Fopossi

C’est une bonne opportunité

Franck le Kapoh

C’est bien, mais sur quelles routes vont-ils rouler??? Ça c’est juste pour augmenter les ambouteillages!!!

Armel Zeumo

Ou st les routes

Jean Bienvenu de Pauline

Avons-nous fait le bilan du premier opérateur ? Sinon les mêmes causes produiront,les mêmes effets

Wilfried Brice Mpako

ces déja bien le débu des choses

Fraicheur Mustapha

ce bien mais ou sont les routes

Keriall Kalizz Jessy

Vous deviez avoir honte

Abdou Louh

Déjà trop des projets i.rrialisables

Abdou Louh

Déjà trop des projets i.rrialisables

wpDiscuz