Cameroun – Transport interurbain : « Toutes les agences de voyages n’iront pas à Bonabéri », explique Naseri Paul Béa

Paul Naseri Béa, le Préfet du wouri face à la presse | © CAMERPOST / JN
Paul Naseri Béa, le Préfet du wouri face à la presse | © CAMERPOST / JN

C’est ce qui ressort du point de presse donné le 21octobre 2015 par le préfet du Wouri, Naseri Paul Béa.

La présence de quelques agences de voyages dans certains quartiers de la ville de Douala, malgré l’entrée en application de l’arrêté préfectoral, instruisant la délocalisation de ces agences à la gare routière de Sodiko/Bonabéri suscite depuis plusieurs semaines des interrogations au sein des populations. Au quartier Bepanda Tonnerre par exemple, certains habitants n’ont de cesse de se demander la raison pour laquelle l’agence  Général Voyage continue de mener des activités sur son site habituel, sans être inquiétée, ni par les forces de maintien de l’ordre encore moins par les éléments de la communauté urbaine de Douala, alors que dans le même temps, d’autres agences de voyages qui menaient il y a peu des activités similaires dans la même zone ont été déguerpies manu militari. Une situation qui a donné lieu à des interprétations de toutes sortes. Certaines populations n’ont d’ailleurs pas manqué de considérer cette contradiction comme la manifestation de la corruption et même de l’application à tête chercheuse d’une mesure qui selon les autorités s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le désordre urbain dans la ville de Douala.

Des hypothèses qui semblent infondées, si l’on s’en tient aux explications fournies à la presse ce 21 octobre 2015 par le préfet du Wouri. Face aux hommes et femmes des médias, Naseri Paul Béa, a indiqué que la présence de cette agence de voyage dans le centre urbain et non à la gare routière de Sodiko/Bonabéri ne relevait pas d’une violation de l’arrêté préfectoral. A en croire le numéro un du département du Wouri, Général voyage avait été autorisé le 17 aout 2011 par l’actuel délégué du gouvernement auprès de la CUD à mener ses activités dans ce secteur. Au vue de cette autorisation et des investissements faits par les promoteurs de Général Voyages, les autorités lui ont donné quelques temps pour exercer à cet endroit. Raison pour laquelle, cette agence de voyage continue d’exercer ses activités sans être inquiétés.

Par ailleurs le Préfet réitère sa décision contre les autres agences de voyage qu’il encourage à respecter cette délocalisation qui n’aura droit à aucune délocalisation. Et pour permettre aux agences installées à Bonabéri d’exercer sans problème, le Préfet assure des éclairages ont été installées dans cette zone et vont fonctionner 24h/24. Bien plus, « Nous avons également pris des dispositions pour  boucher les trous et assainir cette gare routière », conclut-il.

© CAMERPOST par Joyce Nzoukou (Stagiaire)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz