Cameroun – Transparency International : la police et les impôts sont les structures les plus corrompues

Le corps de la police seraient l'une des structures les plus corrompues au Cameroun selon Transparency International | DR
Le corps de la police seraient l’une des structures les plus corrompues au Cameroun selon Transparency International | DR

L’organisation non gouvernementale, Transparency International, vient de publier son rapport ou baromètre de la corruption pour l’année 2015 au Cameroun.

Le travail présenté à la presse le mercredi 9 décembre, est une  enquête réalisée entre mars et février 2015, chez des camerounais de 18 à 55 ans.  Ces personnes, dont la majorité est au chômage ont été invitées à donner un avis sur la perception qu’elles ont du niveau de la corruption au Cameroun et de leur propre expérience. Ainsi, 1182  personnes interrogées ont soutenu que la police et l’administration des impôts sont les secteurs les plus affectés par la corruption au Cameroun. 44 pourcent pensent qu’en 2014, la gangrène a augmenté, mais la majorité se dit prête à tenter quelque chose de manière individuelle pour lutter contre le phénomène. Selon Henry Ndjoh Manga Bell, vice-président de transparency International Cameroon : « la plupart des baromètres nous ont renseigné du fait que la police chez nous, a toujours été perçue comme l’administration la plus corrompue. Même ceux qui a priori ne sont pas des utilisateurs de ce service ont cité l’administration des impôts comme étant également l’une des administrations les plus corrompues et elle arrive en deuxième position. Il y ’a aussi une troisième catégorie qui se dégage notamment les opérateurs économique et les chefs d’entreprises ». Selon Transparency International, il faut protéger ceux qui dénoncent des actes de corruption. Il importe de souligner que le baromètre de la corruption 2015 au Cameroun, est différent de  l’indice de perception de la corruption qui lui, donne l’avis des experts et des institutions spécialisées.

© CAMERPOST par Hakim ABDELKADER