Cameroun : Tradex veut accroître la distribution du gaz domestique – 21/05/2015

Perrial Jean Nyodog, le DG de Tradex | Archives/DR
Perrial Jean Nyodog, le DG de Tradex | Archives/DR

Une concurrence plus farouche se profile à l’horizon pour la Société camerounaise de transformation métallique (Sctm), le leader actuel de la distribution du gaz domestique au Cameroun avec plus de 40% des parts du marché. En effet, la société Tradex, qui vient de céder 26% de ses actifs à Geogas, négociant suisse du gaz butane, révèle que l’arrivée de ce partenaire «aidera à bâtir les infrastructures nécessaires» à l’implémentation de «l’un des axes stratégiques du développement de Tradex», qui «est d’accroître la distribution du gaz»domestique.

Perrial Jean Nyodog, le DG de Tradex, qui a révélé cette information au panafricain Jeune Afrique, justifie le choix de cet axe stratégique par le fait que «la demande annuelle (de gaz domestique au Cameroun) se situe autour de 85 000 tonnes métriques. Ce qui est très faible comparé à des économies africaines de même niveau où elle tourne autour de 200 000 tonnes métriques».

Filiale de la Société nationale des hydrocarbures (SNH), Tradex, entreprise publique d’abord spécialisée dans le Trading, le négoce du pétrole et le soutage maritime, s’est lancée depuis plus de 10 ans dans la distribution des produits pétroliers dans la zone Cemac, et a lancé sa propre marque de gaz domestique en 2013. En 2014, le chiffre d’affaires de cette entreprise qui contrôle désormais 22% du marché de la distribution des produits pétroliers au Cameroun, a culminé à 270 milliards de francs Cfa, apprend-on de bonnes sources.

Source : © Investir Au Cameroun

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz