Cameroun : Le « top management » de la Camair-Co balayé

Le « top management » de la Camair-Co balayé | © Wikimedia
Le « top management » de la Camair-Co balayé | © Wikimedia

Le président du conseil d’administration de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co), Edouard Akame Mfoumou a été limogé au terme d’un décret présidentiel, lui-même consécutif à une session extraordinaire dudit conseil tenue lundi à Yaoundé, la capitale du pays.

Il est remplacé par Mefiro Oumarou, par ailleurs secrétaire d’Etat auprès du ministre des Transports.

Quelques heures plus tôt, c’est le directeur général de la compagnie nationale, Jean Paul Nana Sandjo, qui était remercié dans les mêmes conditions.

Il a cédé son siège à celui qui était jusqu’à présent directeur régional Afrique de l’Ouest avec résidence à Dakar (Sénégal) d’Emirates Airlines, la compagnie des Émirats arabes unis, par ailleurs nouvellement affecté aux mêmes fonctions en Afrique Australe avec résidence à Harare (Zimbabwe), Ernest Dikoum.

La Camair-Co, lancée en fin mars 2011 et constituée à 100% de capitaux publics, croule, rappelle-t-on, sous un endettement de l’ordre de 35 milliards FCFA pour un déficit mensuel d’exploitation de 1,5 milliard FCFA, selon les chiffres officiels.

Voici deux semaines, la firme américaine Boeing Consulting, sur instigation du gouvernement, a, au terme d’un audit, proposé un plan de redressement pour un coût de 60 milliards FCF reposant pour l’essentiel sur l’apurement de la dette fournisseurs estimée à près de 35 milliards FCFA, l’ouverture de 27 dessertes domestiques, régionales et intercontinentales ainsi que l’acquisition de 9 appareils à l’horizon 2020, qui viendront s’ajouter aux 5 avions dont dispose actuellement la compagnie.

© CAMERPOST avec © APA

  • Roland Tamufor

    Good start for a falling company. hope this is a final management change.