Cameroun – Tir groupé contre Boko Haram à Yaoundé accueille l’Afrique Centrale – 16/02/2015

 Réunion Extraordinaire du COPAX à Yaoundé. | © CEEAC
Réunion Extraordinaire du COPAX à Yaoundé. | © CEEAC

C’est lundi matin que s’ouvre la session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement du Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique Centrale (COPAX). Une session décidée le 31 janvier dernier par les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), qui s’étaient réunis en marge du 24e Sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba en Ethiopie. La rencontre de Yaoundé a été précédée, comme le veulent les usages au sein du COPAX par la session de la Commission de défense et de sécurité (CDS) au niveau des chefs d’état-major des pays membres qui a eu lieu jeudi dernier dans la capitale camerounaise et par la réunion des ministres des Affaires étrangères, de la Défense et de l’Intérieur avant-hier samedi. Ces assises ont pour but de formuler une stratégie collective des pays membres de la CEEAC pour soutenir le Cameroun et le Tchad dans la guerre contre Boko Haram.

Les pays de la sous-région s’étaient félicités à Addis-Abeba de la décision prise par l’Union africaine au cours de la 484e réunion du Conseil de paix et de sécurité (CPS) d’autoriser le déploiement de la Force multinationale mixte de 7 500 hommes avec un mandat approprié. Cette Force devrait passer à 8 700 hommes, comme l’ont indiqué les experts des pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad, au cours de leurs récents travaux à Yaoundé. Les pays de la CEEAC entendent pour leur part activer les mécanismes de leur organisation, en vue de venir en appui à leurs membres qui sont actuellement attaqués par la secte islamiste.

Source : © Cameroon Tribune

Par Jean Francis BELIBI

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz