Cameroun – Tic Awards 2013/2014 : Les dix meilleurs enseignants primés – 16/10/2014

Ils ont été choisis au terme du concours national du meilleur enseignant (toutes disciplines confondues) utilisateur et intégrateur de Tic organisé par la Fondation Mtn et le ministère des Enseignements secondaires.

Aliou Dewa lauréat du Nord reçoit son trophée du Secretaire exécutif de MTN Foundation.
Aliou Dewa lauréat du Nord reçoit son trophée du Secretaire exécutif de MTN Foundation.

Ils ne sont plus que dix. Les lauréats retenus parmi les 149 candidatures enregistrées au concours national du meilleur enseignant utilisateur et intégrateur de Tic. Il y a de quoi être heureux. Et ces enseignants venus des dix régions du pays l’ont bien démontré. Sur les dix lauréats dont le visage rayonnant de joie, on compte seulement deux femmes : Mme Neba Emmaculate Mankaa, enseignante de technique administrative au GTHS d’Ombé dans la région avec 82 points sur 100 du Sud-ouest et Mme Falmata Moussa, enseignante d’informatique au Lycée de Mora dans la région de l’Extrême-nord avec 82 points sur 100. Dans cette liste, les enseignants d’informatique se taillent la part du lion avec six places contre une pour la construction mécanique (Jean Crépin Noah Noah du Lycée technique de Nkolbisson avec 82 points sur 100), une pour Froid et climatisation (Albert Freddie Ossombe du Lycée technique de Bertoua Pkokolota avec 80 points sur 100), une pour l’électronique (Paul Fulbert Titi Mbome du Lycée Technique de Nkongsamba avec 87 points sur 100) et une en technique administrative. Ils reçoivent chacun un ordinateur, un moderm et douze mois d’accès gratuit à internet.

Les lauréats posent avec les représentants du Minesec de la MTN Foundation.
Les lauréats posent avec les représentants du Minesec de la MTN Foundation.

 

Ce concours, le premier du genre, a été lancé au mois de mai 2014. Et organisé à l’attention des enseignants du secondaire, toutes disciplines confondues, par la Fondation Mtn Cameroon et le ministère des Enseignements secondaires. Le but étant de poursuivre l’action d’investissement dans l’éducation entreprise par cette fondation depuis peu. Surtout que « l’éducation est la priorité des priorités (en dehors de la santé et le développement rural) de la Fondation Mtn qui lui consacre 70% de son budget. Nos activités dans le secteur de l’éducation portent sur le renforcement des infrastructures au niveau de l’éducation de base avec près d’une dizaine d’écoles primaires construites ou rénovées à ce jour. Mais aussi l’amélioration de l’accès aux nouvelles technologies et le soutien aux enseignants », déclare le Pr. Ebénezer Njoh Mouelle, membre du conseil d’administration de la Fondation Mtn lors de la cérémonie de récompense tenue dans l’enceinte du Lycée technique de Nkolbisson, une banlieue de la ville de Yaoundé, ce 8 octobre 2014. Par ailleurs, cette fondation compte à son actif plus de 40 centres multimédias sur l’ensemble du territoire national et 10 autres à installer d’ici décembre 2014.

Marius Tchakounang enseignant de mathématique et meilleur des lauréats.
Marius Tchakounang enseignant de mathématique et meilleur des lauréats.

Selon le Pr. Ebenezer Njoh Mouelle, ce concours sera désormais annuel. Ce qui pourra susciter davantage d’émulation chez les « faiseurs d’hommes » au cours de l’édition 2014/2015. Avec un fort espoir est de voir plus de femmes enseignantes dans la compétition. Car, pour cette première édition, on a dénombré 22 femmes et 127 hommes. Et la région ayant enregistré plus de femmes est le Centre avec 13 enseignantes. A vous les Tic ! A vous les trophées de la prochaine édition !

© Camer Post – Frank William BATCHOU

Les autres lauréats

  • Jean Noël Efam Ako’o, enseignant d’informatique au Lycée Classique de Ngaoundéré dans l’Adamaoua avec 84 points sur 100
  • Aliou Dewa, enseignant d’informatique au Lycée Classique et Moderne de Garoua dans le Nord avec 85 points sur 100
  • Tancho Divine Neba, enseignant d’informatique au GHHS Fundong dans le Nord-ouest avec 80 points sur 100
  • Marius Tchakounang Nanhou, enseignant d’informatique au Lycée de Mayap à l’ouest avec 91 points sur 100
  • Ghislain Diesse Pokam, enseignant d’informatique au Lycée Classique et Moderne d’Ebolowa dans le Sud avec 75 points sur 100.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz