Cameroun – Dans la tanière : les Lions indomptables se ressourcent à Malabo

Les Lions indomptables en cage | © CAMERPOST / Alain Ghislain Kanga

La sélection camerounaise achève son stage dans la capitale équato-guinéenne aujourd’hui.

Pressing, finition, récupération. Voici entre autres, les aspects du jeu que le sélectionneur Hugo Broos et ses poulains ont peaufiné durant leur séjour en Guinée équatoriale. Des points sur lesquels l’équipe a montré des insuffisances lors du match amical de jeudi dernier contre la République démocratique du Congo, malgré la victoire finale (2-0). C’est du reste juste après ce premier match-test que la délégation camerounaise s’est envolée pour Malabo, où elle doit séjourner jusqu’à aujourd’hui. Dans la capitale équato-guinéenne, les Lions indomptables, le cœur léger et ragaillardis par leur dernière prestation, ont pu travailler dans une relative quiétude, loin de la pression médiatique et du public, au rythme de deux séances d’entraînement par jour. Les joueurs camerounais ont aussi pu communier avec leurs supporters sur place, lors des séances ouvertes au public. De même, l’ambassadeur du Cameroun en Guinée Équatoriale, Lazare Mpouel Balla, a rendu une visite de courtoisie à Benjamin Moukandjo et ses coéquipiers.
A la suite de ces jours de réoxygénation, les Lions indomptables devraient regagner la capitale, Yaoundé, aujourd’hui. Demain, ils devraient affronter les Warriors du Zimbabwe dans le cadre de leur deuxième match amical. Outre les derniers ajustements tactiques, ce sera également l’occasion, côté camerounais, de communier avec le public avant de prendre la direction du Gabon mercredi pour la Coupe d’Afrique des nations.  Dans un contexte où leur côte d’amour auprès des fans est en baisse, les Lions indomptables ont sans nul doute besoin de concentrer toutes les énergies positives autour d’eux avant leur départ. Et cela passera par une bonne prestation contre le Zimbabwe, dans le sillage du match contre la RDC, qui a en partie rassuré les supporters.

Source : © Cameroon Tribune

Par Josiane R. MATIA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz