Cameroun : Suspension de la grève dans les hôpitaux publics – 20/08/2014

La décision des syndicats fait suite à des garanties données quant au paiement imminent de la prime présidentielle.

Une vue de l'Hôpital Laquintinie à Douala.
Une vue de l’Hôpital Laquintinie à Douala.

Les syndicats des personnels de santé du secteur public au Gabon viennent de décider de suspendre leur mouvement de grève. La décision a été prise le 15 août dernier, au terme d’une assemblée générale tenue à Libreville, rapporte Gabon review.com. Selon le webjournal, la mesure fait suite à des garanties données par le président de la République quant à la satisfaction de leurs exigences. Ainsi, le chef de l’Etat aurait promis de payer la Prime d’incitation à la performance (PIP) aux fonctionnaires de ce secteur « dans la période du 18 au 24 août prochain », précise Gabon review.  Ali Bongo Ondimba aurait même demandé aux agents de dresser les listes des bénéficiaires, afin de faciliter ledit paiement, toujours selon le journal en ligne.

Le président gabonais s’est exprimé récemment sur le débrayage dans les hôpitaux publics, selon Gabonéco.com. C’était lors d’un entretien accordé à des médias à l’occasion de la 54e fête nationale du pays célébrée le 17 août dernier. Il a, à l’occasion, appelé les grévistes à la responsabilité, leur rappelant la nécessité de respecter le principe légal du service minimum. « Dans quel pays a-t-on déjà vu des hôpitaux entièrement fermés pour cause de grève ? Dans quel pays donne-t-on une valeur pécuniaire à la vie ? Car c’est ce que font ces personnels de santé qui refusent d’accomplir leur devoir à cause de réclamations financières. Ils estiment la vie des Gabonais au montant de la PIP», a déploré Ali Bongo. Le président en a profité pour appeler à « des efforts importants » dans ce secteur caractérisé par la médiocrité des prestations, malgré les efforts consentis par le gouvernement.

Les six syndicats du secteur de la santé publique menacent de reprendre leur mouvement dès le 25 août, si les promesses du gouvernement ne sont pas tenues. Le montant total de la PIP destinée aux 11 500 agents de la santé  est estimé à 1,6 milliards de F.

Source : Cameroun Tribune

Par Hugues Marcel TCHOUA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz