Cameroun – Sucre : Les ambitions de Cosumar contrariées ?

Mohammed Fikrat, le PDG du sucrier marocain Cosumar. | © DR
Mohammed Fikrat, le PDG du sucrier marocain Cosumar. | © DR

Dix mois après avoir remporté un appel d’offres pour la construction d’un complexe sucrier au Cameroun, le groupe marocain Cosumar n’a toujours pas pu avancer. Explications.

En début d’année, Jeune Afrique révélait l’arrivée de Cosumar dans la production de sucre au Cameroun, face au leader Sosucam (filiale du groupe Somdiaa).

Les autorités de ce pays avaient attribué au marocain, à l’issue d’un appel à manifestation d’intérêt, et pour 60 milliards de F CFA (91,5 millions d’euros) d’investissement, la construction d’un complexe sucrier comprenant quelque 30 000 ha de plantations dans la région de Bertoua, dans l’est du pays. Depuis ? Le projet patine.

Statu quo

Selon nos informations, le protocole d’investissement devant concrétiser le projet n’a toujours pas été discuté avec les autorités. Dans le même temps, le porteur initial du projet, la société indo-camerounaise Justin Sugar Mills, qui s’était montrée incapable de le mener à bien, est revenue à la charge avec de nouvelles promesses.

Pour Cosumar, le statu quo pourrait s’éterniser, contrariant ainsi les ambitions camerounaises de Mohammed Fikrat, le PDG du sucrier.

Source : © Jeune Afrique