Cameroun : Stanley Enow nie son implication dans le décès d’une étudiante à Yaoundé – 01/07/2015

L'artiste camerounais Stanley Enow nie son implication dans le décès d’une étudiante à Yaoundé | DR
L’artiste camerounais Stanley Enow nie son implication dans le décès d’une étudiante à Yaoundé | DR

Il dément également être administrateur du Golden group WhatsApp avec Dynastie Le Tigre avec qui il n’entretient que des relations professionnelles.

L’affaire fait le buzz sur la toile. Sur les réseaux sociaux et autres sites d’information en ligne, on ne parle que de cela. Pour certains, ce n’est qu’une rumeur visant à ternir l’image de Stanley Enow et de Dynastie Le Tigre. Mais pour beaucoup d’autres internautes, il faut accorder du crédit à ce qui circule depuis quelques jours sur le net. A savoir, l’implication de ces deux artistes musiciens dans le décès de Gaëlle Tatiana Meye Medjo. Une étudiante en sciences économiques à l’Université de Yaoundé II-Soa tuée dans la nuit du 22 au 23 juin dernier.

D’après ce qui est rapporté sur la toile, la jeune fille aurait été assassinée à la suite d’une soirée « Chilling » avec au programme, alcool, drogue et sexe à volonté. Une soirée qui n’est pas la première du genre et qui s’organise sur le réseau social WhatsApp, à travers le groupe le « Golden Group Whatsap », dont Dynastie Le Tigre et Stanley Enow sont présentés comme les deux administrateurs. Gaëlle Tatiana Meye Medjo aurait refusé une partie de plaisir à l’un des participants à cette soirée.

Ce que son bourreau n’a pas supporté et lui aurait ôté la vie alors qu’elle regagnait le domicile familial sis au quartier Jouvence à Yaoundé. Depuis lors, les supputations vont bon train. Non seulement sur l’implication des deux rappeurs, mais aussi sur leur audition par les autorités judiciaires. Ce que Stanley nie en bloc : « Je n’ai été entendu par personne. Sauf par mon père qui m’a appelé pour savoir ce qui se passe », soutient Stanley Enow hier mardi, lors de la conférence de presse qu’il a donné à Douala. Et concernant le Golden Group Whatsap dont il est cité comme étant le co-administrateur, « c’est un non évènement. Je ne connais pas ce groupe. Je ne suis dans aucun groupe si ce n’est le Motherland Head Office où je suis avec Le Tigre, Didier, Martin. Et où on parle musique », avance l’auteur du titre à succès  « Hein père ». Donc, « je ne me reconnais pas dans cette rumeur. Je ne me reconnais pas dans cette histoire de groupe. Je ne me reconnais pas dans le décès de cette jeune fille », affirme le rappeur. Qui précise qu’il était absent du Cameroun au moment où se sont déroulés les faits.

« Je voudrais que vous croyiez Stanley sur parole quand il vous dit qu’il était à Londres avec la marque Guinness dont il est l’ambassadeur. C’est une marque très respectée et je pense qu’ils ne laisseraient pas Stanley mentir qu’il était à Londres avec eux. Sinon, ils auraient déjà fait une sortie », argue Didier Kouamo, le manager du rappeur, lorsqu’un journaliste demande les preuves de ce déplacement. A en croire Stanley Enow, Dynastie et lui ne sont pas des amis, juste des collègues de travail.

« Nous avons fait un son ensemble c’est tout. J’ai enregistré ma partie à Douala, lui à Yaoundé. On s’est juste vu pour le tournage du clip. Nous avons juste une relation professionnelle », se défend le King Kong. En attendant que toute la lumière soit faite sur cette histoire, Stanley Enow est attendu à la maison blanche aux Etats-Unis le 17 septembre prochain. Mais avant, c’est-à-dire dès le mois d’août, il sera en tournée dans quatre Etats américains avec d’autres artistes. Il est par ailleurs nominé aux Mtv Africa Music Awards (Mama), dans la catégorie Best Collaboration.

Source : © Mutations

Par Marthe Ndiang

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz