Cameroun : Spéculation autour de la pénurie du sucre – 01/10/2014

L’on observe une spéculation autour du prix du sucre au Cameroun depuis la décision prise il y a quelques jours par le gouvernement interdisant l’importation de cette denrée de grande consommation.

Morceaux de sucre. Photo d'illustration
Morceaux de sucre. Photo d’illustration

Le constat fait mercredi par APA sur certains marchés de la métropole économique de Douala laisse entrevoir une hausse de 5 % en moyenne des prix pratiqués actuellement par rapport à ceux en vigueur il y a quelques jours.

Un sac de sucre granulé de 25 kg qui coûte habituellement 25 000 francs CFA se vend actuellement à 26 000 francs CFA, tandis que le kilogramme du sucre en morceaux coûte entre 800 francs CFA et 850 francs CFA contre 700 francs CFA.

D’après le ministère des Commerce, les stocks disponibles et ceux de la Société sucrière du Cameroun (SOSUCAM) sont capables de couvrir les besoins nationaux, estimés à 300 000 tonnes par an.

En d’autres termes, « des importateurs veulent créer une pénurie de sucre et provoquer l’inflation », dénonce le gouvernement qui assure « aucune pénurie de sucre ne sera observée jusqu’au mois de décembre ».

Les autorités ont annoncé des descentes sur le terrain pour « traquer des spéculateurs » dont « l’objectif est de mettre à mal l’outil de production nationale » en l’occurrence, la SOSUCAM qui emploie environ 7000 salariés.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz