Cameroun – Sommet Etats-Unis – Afrique : Paul Biya reçoit trois personnalités américaines – 06/08/2014

La lutte contre Boko Haram, les investissements américains au Cameroun et en Afrique, ainsi que la santé de la mère et de l’enfant au menu des échanges hier entre le chef de l’Etat et ses hôtes.

Hier, au troisième jour de sa visite aux Etats-Unis, le président de la République, Paul Biya a reçu tour à tour en audience au salon Algoquin du Four Seasons Hotel

où il réside, John Negroponte,ancien ambassadeur des Etats-Unis aux Nations unies, et ancien conseiller national à la sécurité américaine; Chris Smith, président de la commission des Affaires africaines à la Chambre des représentants (républicain) ; Karem Bass membre de la Chambre des représentants (démocrate).
Répondant aux questions des journalistes au terme de l’entretien avec le chef de l’Etat, l’ambassadeur John Negroponte a révélé que leurs échanges ont porté sur
l’importance du sommet Afrique-Etats-Unis organisé à l’initiative du président Obama, les questions de sécurité dans le continent africain, le développement des
investissements américains en Afrique notamment dans les secteurs de l’industrie et de l’agro-industrie. Le siècle en cours a estimé l’hôte du chef de l’Etat est celui de l’Afrique, qui a besoin de stabilité pour son développement. Aussi a-t-il condamné les actions de Bokam Haram, « une force négative qui est contre la culture et l’éducation et que tous les pays civilisés doivent combattre énergiquement ».

Quant au parlementaire Chris Smith, il a déclaré que les échanges avec son hôte ont porté sur l’importance qu’il faut accorder à la santé de la mère et de l’enfant et a apprécié les efforts faits par le gouvernement dans ce sens. Abordant les questions de sécurité et notamment les actions criminelles de la secte Bokam Haram, il a révélé avoir séjourné récemment au Nigéria où il a rencontré des victimes de cette nébuleuse et a salué l’engagement du président Paul Biya dans la lutte contre cette organisation terroriste. Le chef de l’Etat et son hôte ont également abordé les questions liées à l’économie, notamment la possibilité pour le Cameroun de bénéficier des financements de l’AGOA.
La troisième audience accordée à Madame Karem Bass a été l’occasion pour cette dernière de révéler au chef de l’Etat que des tests approfondis effectués récemment lui ont permis de découvrir ses origines camerounaises. L’élue démocrate qui compte séjourner bientôt au Cameroun a, par ailleurs, révélé que les parlementaires américains disposent d’une série des rapports incriminant la secte Boko Haram et qu’ils sont prêts à soutenir toute action visant à combattre ces criminels. Au cours de cette dernière audience, le chef de l’Etat avait à ses côtés le ministre directeur du Cabinet civil, Martin Belinga Eboutou.

Source : Cameroon Tribune

Par BADJANG ba NKEN