Cameroun – SODECOTON : les contours du plan de relance

Bayero Mohamadou Nouhou, le nouveau Directeur général de la Sodecoaton | Crédit photo : Guibai Gatama
Bayero Mohamadou Nouhou, Directeur général de la Sodecoaton | Crédit photo : Guibai Gatama

La direction générale de la structure l’a présenté au Conseil d’administration vendredi à Yaoundé.

« L’actionnaire majoritaire qui est l’Etat a mis le doigt sur le principal problème de la Sodecoton. C’est l’élément-management ». Ces propos sont du président du Conseil d’administration de ladite structure, Jean Abate Edi’i, par ailleurs, gouverneur de la région du Nord qui s’est voulu rassurant quant à la capacité de la nouvelle équipe dirigeante à trouver des solutions à la relance de la Société de développement du coton du Cameroun (Sodecoton). C’était vendredi dernier lors de la tenue de la 93esession ordinaire du Conseil d’administration de la société. Session au cours de laquelle le plan de relance de la structure a été remis au Conseil d’administration. Tout en reconnaissant que la Sodecoton traversait « une petite zone de turbulence ». Jean Abate Edi’i a indiqué que les détails du plan de relance proposé par la direction générale seront dévoilés le 15 septembre prochain. Date à laquelle sera également mise en place, l’Assemblée générale qui sera d’ailleurs convoquée à cet effet.

Concernant le projet de l’équipe dirigeante, le PCA a, toutefois, indiqué qu’il faut néanmoins donner du temps à la nouvelle équipe afin qu’elle mette en place toutes les mesures possibles pour que l’entreprise se remette sur les rails. « Nous ne doutons pas un seul instant des enjeux qui sont proposés par rapport au plan de redressement », a-t-il ajouté. Comme autres problèmes que traverse l’entreprise, il y a le vieillissement des usines et des équipements. Le stockage important du coton qui ne peut malheureusement pas être traité à temps, les changements climatiques et les coupures récurrentes d’énergie électrique. « Tout cela tend à alourdir le bilan », explique un responsable de la structure.

Pour ce qui est de ces assises, le PCA s’est réjoui de la présence des trois actionnaires de la structure tout en précisant que le but de la rencontre était aussi de remettre l’ensemble des actionnaires en ordre de bataille. Notamment l’Etat, Géocoton et la société Smic.  Leur présence à ce conseil, d’après lui, constitue un premier élément « réconfortant de ce que la confiance se remet en place ». En outre, il indiquera que la sérénité retrouvée au sein de l’entreprise se traduit déjà par des éléments concrets. Notamment cette campagne agricole lancée récemment. Il y a également l’appui des cotonculteurs regroupés au sein de la Confédération nationale des planteurs de coton du Cameroun (CNPC-C). Et l’assurance qui a été donnée aux différents partenaires bancaires, fournisseurs et autres personnes composant l’ensemble de la structure de gestion de la société. De quoi être optimiste pour l’avenir aux dires du PCA qui a annoncé que dans les prochaines semaines, un certain nombre de validation devrait s’opérer.

Source : © Cameroon Tribune

Par Josy MAUGER