Cameroun : Sisco veut recouvrer une facture de 14,4 milliards de FCfa – 12/09/2014

Le confidentiel La Lettre du continent a révélé le 10 septembre 2014, que les avocats de la société française Sisco, basée à Compiègne dans le Nord de la France, ont saisi par correspondance la présidence de la République du Cameroun au mois d’août dernier, pour se plaindre du non payement d’une facture de 14,4 milliards de francs Cfa (22 million d’euros) devant être réglée par le ministère de la Défense.

L’affaire remonte au mois de mai 2008, apprend-on. Au terme d’un audit, le ministère camerounais de la Défense mandate l’entreprise française spécialisée dans la fourniture des munitions et la «dépollution» des sites dangereux, pour «dépolluer les dépôts de munitions du pays» et fournir à l’armée camerounaise de«nouveaux stocks de munitions».

Entre juillet et septembre 2008, la société Sisco a déjà achevé la sécurisation de plusieurs dépôts et fournit 3 millions de cartouches pour fusils d’assaut au ministère de la Défense. «Quelques mois plus tard, un avenant au contrat signé avec le ministère de la Défense a confirmé Sisco dans sa mission. Mais depuis lors, aucun ordre de service n’a été adressé à l’entreprise, alors que ce document est indispensable pour la poursuite des opérations. Aucune explication n’a été apportée à ce silence brutal», indique La Lettre du continent.

A en croire la même publication, «après avoir relancé le ministère de la Défense à maintes reprises et tenté de trouver une issue à l’amiable pour être réglée des opérations déjà réalisées, Sisco a décidé de monter la menace d’un cran en approchant ses avocats».

Source : Investir Au Cameroun

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz