Cameroun : Le siège du 1er réseau bancaire du pays menacé de vente aux enchères

Siège de la BICEC | Archives/DR
Siège de la BICEC | Archives/DR

L’immeuble abritant le siège de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Cameroun (BICEC) dans la métropole économique, Douala, sera mis aux enchères pour défaut de paiement d’une créance de plus de 471,6 millions FCFA, a appris APA dimanche d’un prestataire de services à qui les tribunaux ont rendu justice.

Mandaté comme agent de recouvrement entre 2004 et 2006, Ibrahim Zakari devait en effet percevoir une commission de l’ordre de 7,5% sur les intérêts générés pour chaque dossier bouclé.

Devant les tribunaux, le plaignant a affirmé n’avoir pas perçu de commissions sur une bonne partie des créances ainsi recouvrées, et ce alors que la BICEC, qui se présente comme le «1er réseau bancaire au Cameroun», se cantonnait à lui exiger des preuves, invoquant par ailleurs des faits de «tentative d’escroquerie, dénonciation calomnieuse et diffamation».

L’agent de recouvrement sera finalement reconnu dans ses droits, respectivement par le tribunal de grande instance du Wouri et par la Cour suprême, sans que pour autant son adversaire consente à s’exécuter.

«La justice camerounaise, dont les décisions sont régulièrement bafouées par la BICEC lorsqu’elles ne l’arrangent pas, aura ainsi l’occasion d’imposer la force du droit sur le droit de la force, et de gagner ce nouveau bras de fer que lui oppose la direction générale de la BICEC en dépit du bon sens», écrit Ibrahim Zakari dans une lettre d’information destinée aux médias.

Le même établissement est sous le coup d’un scandale de détournements de plus de 50 milliards FCFA, consécutif à des malversations ayant eu cours pendant une douzaine d’années et entraîné, en 2015, une baisse de bénéfice l’ordre de 63%.

Filiale du Groupe des banques populaires et caisses d’épargne (BPCE, 61,22% du capital) de France, la BICEC a porté devant les tribunaux cette autre affaire qui implique à la fois des prestataires de services, mais aussi plusieurs de ses hauts cadres démissionnés ou limogés.

© CAMERPOST avec APA

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "Cameroun : Le siège du 1er réseau bancaire du pays menacé de vente aux enchères"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Émmanuel Djidéré

JE CLOTURE MON COMPTE DEMAIN

Ariane Fosso

On parle de l’immeuble.ils sont en location à bonanjo

Ariane Fosso

C’est la magie le si hein.

Strand Revenche

Avec autant d’argent brassé là-bas elle n’arrive pas à payer le loyer Emmanuel tu as raison de clôture ton compte demain parce que c’est pas une banque sérieuse.la preuve elle arnaque le bailleur de l’immeuble .

Lucie Abomo

Qui va te donner l’attestation de non redevance?

Émmanuel Djidéré

Mais gare à la désinformation

Betti Cédric

Autres informations, la BICEC est propriétaire de cet immeuble, comme celui de la grande majoritée de nos agences

Romain Nzoh Fonzoh

Avis a tout les clients…..

Romain Nzoh Fonzoh

Sauve qui peu

Nicolas Claudel

Arrêtez vos fausses informations

Yao Koffi Jean Didier

Mauvaise gestion

Paul Guerin Mpondo

Qu’est ce qu’il en sait ? Soyons un peu sérieux.

Alger Liverson

Donc ç est arriver jusqu’à la.

Serge Tchinda

Il fond d abord koi chez ns k il partent ces voleurs de biens

Betti Cédric

Les voleurs de biens sont les membres du gouvernement camerounais qui pillent à grands coups les biens de l’Etat et vont verser dans les banques. Le rôle de la banque est de garder l’argent

Justin Fotso

Je pars vider mon compte tout à l’heure, on ne sais jamais….

Lucie Abomo

Qui va te donner l’attestation de non redevance?

Hamadou Oumarou

Bon c’est vrai ?

Valerie Endrix Sonfack

On va tout voir au cameroun

Moussavou Nziengui Yvon

… Pierre Stephane Biboum Bassong, tu vois les choses du mboa???

Patrick Ekamou

Décidément vous ne voyez ke les mauvais rapport dans ce pays c la démocratie mais soyons un peu sérieux

Lucie Abomo

Miséricorde! Et nos pauvres salaires

Daniel Esonguen

C’est quel hussier qui est sur ce dossier? Lorsqu’il ya vente aux encheres il faudrait nous donner le nom de l’hussier qui s’occupe de cela

Mackenzi Bilal

c’est la blague ça

Betti Cédric
Je suis assez surpris par la qualité de sous informations et du niveau intellectuel très bas de la part de nos journalistes. Ce type de rédaction pousse à dire vivement que la liberté de presse n’a pas lieu d’être dans ce pays. Il suffit qu’un pseudo journaliste ait un pentium 3 et une clé camtel, pour pondre du n’importe quoi sur les réseaux sociaux. Je suis employé de cette prestigieuse banque, qui ne cesse de faire les choux gras de la presse locale. Soyons honnêtes, nos salaires ne souffrent d’aucunes douleurs, les bonus versés aux employés cette année étaient dans… Read more »
Laminou Mohamadou

Avec tout ce que ces banques sans foi ni loi nous coupent sur les” salaires”?

Lydienne Ndoume

C’est quoi encore cette blague ????

Lydienne Ndoume

C’est quoi encore cette blague ????

wpDiscuz