Cameroun – Série noire : le père d’André Fotso entre la vie et la mort

André Fotso, président du Gicam
Le père d’André Fotso entre la vie et la mort | Archives/DR

Des informations contradictoires circulent à propos de l’état de santé du géniteur de l’homme d’affaires décédé mardi dernier à Paris.

Le père d’André Fotso serait-il aussi passé de vie à trépas ? Des rumeurs persistantes circulent.  Mais les   sources proches de la famille contactées par La Nouvelle Expression, ce mercredi 3 août 2016, donnent des réponses divergentes à cette préoccupation. Toutefois, il revient régulièrement que l’octogénaire va mal. L’état de santé de Sob Lazare, qui était déjà fébrile, s’est aggravé dans la nuit de mardi dernier, autour de 23 heures plus précisément. « Il va mal, dès qu’il a appris le décès de son fils entre 22 et 23 heures, il a aussitôt fait une crise et se trouve dans le coma », apprend une source qui dit tenir l’information du corps médical qui suit l’homme. Si cette thèse est celle qui se propage davantage près de la chefferie Bandjoun où se trouve la case familiale du désormais ancien patron du plus puissant patronat camerounais, d’autres sont plutôt péremptoires à propos de la mort de ‘’ Ta Sob Mbeugong’’ (titre de notabilité). « Il est mort, j’ai eu au téléphone l’un de ses gendres qui a confirmé le décès », nous renseigne-t-on.

La place de notabilité que celui-ci occupait à la cour royale Bandjoun, serait à l’origine du mystère entretenu autour de son état de santé.

Source : © La Nouvelle Expression

Par V.T.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz