Cameroun : Sept investisseurs garantissent déjà à l’Etat la mobilisation de 70% de son emprunt obligataire 2016-2021

Sept investisseurs garantissent déjà à l’Etat camerounais la mobilisation de 70% de son emprunt obligataire 2016-2021 | Illustration/DR
Sept investisseurs garantissent déjà à l’Etat camerounais la mobilisation de 70% de son emprunt obligataire 2016-2021 | Illustration/DR

Le dénouement de l’emprunt obligataire «ECMR 5,5% net, 2016-2021», d’un montant total de 150 milliards de francs Cfa, que vient de lancer l’Etat du Cameroun sur le Douala Stock Exchange (DSX), le marché financier local, s’annonce sous les meilleures auspices.

En effet, apprend-on de sources autorisées, avant même l’ouverture des souscriptions à cet appel public à l’épargne, qui se dérouleront du 27 septembre au 12 octobre 2016, sept banques et autres institutions financières locales ont déjà garanti au gouvernement, à travers des prises fermes, la mobilisation d’une enveloppe globale de 112 milliards de francs Cfa. Ce qui représente déjà 70% de l’enveloppe sollicitée.

«Ce niveau de prises fermes démontre clairement le degré de confiance que les acteurs du marché financier local ont pour la signature de l’Etat du Cameroun», fait observer une source proche du dossier.

Dans le détail, apprend-on, les trois arrangeurs de l’opération que sont la Société Générale Cameroun, EDC Investment Corporation (groupe Ecobank) et Afriland First Bank se sont engagés à mobiliser 82 milliards de francs Cfa. Dans le même temps, un syndicat de prise ferme constitué par la BICEC, filiale locale du groupe bancaire français BPCE ; le Gabonais BGFI ; le Nigérian UBA et le Camerounais CBC ont pris l’engagement de pourvoir des fonds, à hauteur de 30 milliards de francs Cfa.

En théorie, il ne reste donc que 38 milliards de francs Cfa à collecter par le syndicat de placement dans lequel l’on retrouve des institutions financières de renom telles que Cenainvest ou encore Financia Capital, en plus des trois arrangeurs et des quatre membres du syndicat de prise ferme sus-mentionnés.

Au regard de tout ce qui précède, au soir du 12 octobre prochain, le gouvernement camerounais devrait clôturer avec succès son 4ème emprunt obligataire sur le marché financier local, après ceux de 2010 (200 milliards de FCfa), de 2013 (50 milliards de FCfa) et 2014 (150 milliards de FCfa), qui avaient été tous sursouscrits.

Source : © Investir Au Cameroun

Par Brice R. Mbodiam

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Cameroun : Sept investisseurs garantissent déjà à l’Etat la mobilisation de 70% de son emprunt obligataire 2016-2021"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bruno Ella Mvogoh

ça veut dire que le Cameroun a aussi droit aux bonnes nouvelles !

Melanie Flore

C’ est pur

Said Oumar

Cool

Said Oumar

Cool

Jean Claude Riskou

C’est en quelque sorte un “programme national de développement participatif “notre fameux Pndp. Très belle initiative.

Eloi Honoré Bessala Sambam

La suite on connaît…Mal gouvernances, Détournement des fonds, impunité, bourrage des urnes…Dommage !

wpDiscuz