Cameroun : Selon le CICC, la baisse des exportations de cacao est à imputer au Port de Douala – 05/09/2014

Les exportations du cacao camerounais, au cours de la campagne 2013-2014, ont culminé à 174 629 tonnes, selon les statistiques de l’Office national du cacao et du café (Oncc), en baisse de 3,37 %, par rapport aux 180 722 tonnes exportées lors de la campagne cacaoyère 2012-2013.

Cette baisse des exportations, indique le Conseil interprofessionnel du cacao et du café (Cicc) dans un rapport bilan de la dernière campagne, est à mettre principalement sur le compte de la congestion au port de Douala, situation qui plus est, a «lourdement pénalisé les exportateurs, qui ont dû constamment renégocier leurs engagements auprès de leurs clients étrangers, en supportant de plein fouet, les effets de la détérioration de la qualité du produit entreposé dans des conteneurs pendant de longues semaines et cela dans un environnement aussi chaud et humide que Douala».

Au demeurant, au hit-parade des exportateurs, en croire la même source, Telcar Cocoa, négociant de la firme Cargill, arrache la palme du plus gros exportateur de la campagne cacaoyère 2013-2014, avec 24,74% des exportations, contre 19,13% pour Olam, 13,79% pour Camaco, 10,69% pour les Ets Ndongo Essomba et Producam (8,04%).

Tous ces exportateurs, apprend-on du rapport du Cicc, ont vendu 65,7% de la production cacaoyère 2013-2014 en Hollande, pays qui demeure ainsi la première destination du cacao camerounais ; tandis que la Belgique a reçu 10,6 % des exportations et la Malaisie 10,4 %.

Source : Agence Ecofin

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz