Cameroun – Secteur viticole : La douane s’attaque au commerce illicite

Fongod Edwin Nuvaga, directeur général des douanes | Archives/DR
Fongod Edwin Nuvaga, directeur général des douanes | Archives/DR

L’administration douanière annonce le lancement de la lutte contre le commerce illicite dans le secteur viticole d’om cette mise en garde aux distributeurs, transporteurs et vendeurs de boissons liquides concernés par le chapitre 22 du code des importations au Cameroun, notamment les vins, spiritueux et autres champagnes.

Dans cette perspective, des équipes spéciales de contrôles sillonneront les marchés, boutiques, grandes surfaces et entrepôts identifiés sur l’ensemble du territoire, à l’effet de s’assurer de la régularité de la détention ou de la circulation desdites marchandises.

La Direction générale des douanes (DGD) invite les opérateurs de cette filière à toujours exiger de leurs fournisseurs, les factures d’achat, les bordereaux de fabrication, les justificatifs de l’origine, ou encore, tout document attestant que ces marchandises ont été régulièrement dédouanées sous peine de sanctions.

Selon les chiffres disponibles à la douane, 43,69 % des vins et spiritueux au Cameroun proviennent de France, 9,64 % d’Espagne, 9,59 % du Royaume Uni, 8,34 % du Brésil et 7,34 % d’Afrique du Sud.

Entre 2010 et 2011, par exemple, le pays a importé 11 millions de litres d’alcool pour une valeur d’environ 2,6 milliards de francs CFA.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz