Cameroun – Secteur minier : Des reformes pour booster l’économie

Des reformes pour booster l’économie du secteur minier | Ph. Illustration

Le sujet était au centre des débats lors de la 2ème journée de la conférence annuelle du ministère des mines à Yaoundé.

Les responsables du ministère des mines, de l’industrie et du développement technologique sont réunis depuis mercredi à Yaoundé. C’est à l’occasion de la 2ème conférence annuelle. Le développement du secteur minier était le sujet principal jeudi 26 janvier.

Pour occuper une place de choix dans le développement de l’économie camerounaise, le secteur minier nécessite de grandes réformes. L’on a évoqué notamment le renforcement de contrôle et de suivi des opérations minière, l’encadrement juridique, l’amélioration de la rente minière, l’arrimage aux meilleures pratiques internationales et la création des fonds destinés à la promotion du développement durable du secteur minier, l’encadrement juridique de l’eau minérale pour éviter cette spéculation négative au détriment de l’intérêt de l’État.

D’autres actions ont également été évoquées pour donner un nouvel élan à ce secteur. ” l’État doit désormais prélever une quote-part de 25℅ dans le cadre des opérations minières mécanisées qui portent notamment sur les substances précises, renforcer les capacités des communautés locales dans la perspective d’être compétitives au lendemain de la production minière à grande échelle, développer très rapidement des industries de la scierie. On a de très grands gisements de fer qui demandent la mise en place des infrastructures un peu onéreuse, d’autres, qui, de par leur proximité avec le port autonome de Kribi demandent à passer en exploitation” a énoncé l’ingénieur de géologie Cloter Kwakwep.

© CAMERPOST par Alain Ghislain Kanga

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz