Cameroun : Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Gutures attendu dans les pays du Bassin du lac Tchad

Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Gutures attendu dans les pays du Bassin du lac Tchad

Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Gutures effectuera prochainement une visite dans les pays de la Commission du Bassin du lac Tchad (CBLT – Cameroun, Niger, Nigeria et Tchad) en guerre contre la secte terroriste nigériane Boko Haram, a appris mardi APA de sources diplomatiques.

Cette visite, soulignent les mêmes sources, devrait intervenir « bientôt », c’est-à-dire, avant la prochaine Assemblée générale de l’ONU en septembre 2017 à New-York, aux Etats-Unis.

Dans cette perspective, le Cameroun abrite la 44e réunion ministérielle du Comité consultatif permanent des Nations unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale, une occasion pour les participants de faire un tableau préoccupant de la situation sécuritaire et géopolitique dans cette partie du continent.

A en croire le ministre camerounais des Relations extérieures (MINREX), Lejeune Mbella Mbella, «une visite du secrétaire général de l’ONU avec les dirigeants de la Banque mondiale (BM), de l’Union africaine (UA), de la Banque africaine de développement (BAD) et de l’Union européenne (UE), sera utile pour permettre d’accélérer les projets de développement dans la région du lac Tchad en proie au terrorisme».

Une mission du Conseil de sécurité des Nations Unies avait visité les quatre pays début mars 2017 et au terme de cette tournée, l’instance de décision onusienne avait adopté une résolution invitant le Secrétaire général de l’ONU, à prévoir une visite de haut niveau, avec les dirigeants des institutions et organisations déjà citées.

«Une telle visite serait de nature à booster les projets de développement engagés par les pays de la région pour éradiquer la pauvreté et la misère qui alimentent Boko Haram et le terrorisme en général. Ce faisant, elle renforcera la détermination et l’engagement de la communauté internationale à aider la région», a déclaré le chef de la diplomatique camerounaise.

© CAMERPOST avec APA