Cameroun : le SDF accuse le gouvernement d’être la cause de la crise anglophone qui s’enlise

Le Social Democratic Front (Sdf), parti politique de Ni John Fru Ndi a échangé sur la situation dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest au cours de la réunion du comité exécutif national le 5 août 2017 à Bamenda. Le point avec CAMERPOST.

John Fru Ndi, fondateur et président du parti d’opposition Social Democratic Front (SDF)

Echec des mesures prises par le Chef de l’Etat

D’après le Chairman John Fru Ndi, « la crise anglophone continue par la faute du gouvernement du président Biya qui ne veut pas y mettre un terme ». Dans une déclaration qui a sanctionné la rencontre de Bamenda il y a quelques jours, le président du premier parti de l’opposition fait des révélations

Il souligne que les enfants veulent bien aller à l’école, les enseignants veulent bien continuer à dispenser les cours. Mais ils posent un certain nombre de préalables que le gouvernement ne prend toujours pas en considération.

Les doléances des anglophones non prises en compte

Au registre des préalables, ils veulent la mise en application des résolutions prises sur la réforme du sous-système éducatif anglophone à Bamenda ; la réforme profonde du système judiciaire anglophone ; la création des conditions propices pour une rentrée fiable.

Le parti politique leader d’opposition dénonce également la décision du gouvernement d’envoyer des délégations à l’étranger pour expliquer à la diaspora la crise anglophone aux frais du contribuable.

Dans ladite déclaration, Ni John Fru Ndi exige donc la démission du Chef de l’Etat « qui a démontré à suffisance qu’il a abdiqué de ses fonctions de Chef de l’Etat». Le Sdf réaffirme son exigence au sujet de la création d’un système fédéral de gouvernance qui va permettre de trouver des solutions non seulement aux revendications anglophones mais aussi à l’amélioration de la gestion de l’ensemble du Cameroun.

© CAMERPOST par Linda

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun : le SDF accuse le gouvernement d’être la cause de la crise anglophone qui s’enlise"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Marie Madeleine Ngo Ndoum
N’ importe quoi? C est le gouvernement qui a fermé les écoles, brûler les bâtiments publiques et les écoles . Du voyage du ministre en Belgique, j’ai retenu quelque chose d’intéressant . Être Anglophone ou francophone c’est une culture . Donc quelqu’un peut être né à Garoua où à bamenda, ou à foumban et être de culture anglophone , être né à buea, mbengwi, et être de culture francophone. Vrai ou faux? ‘Est ce que être anglophone veut dire être d’ une tribu originaire du nord ouest ou du sud ouest ? Dans ce cas avant l’arrivée des anglais et… Read more »
wpDiscuz