Cameroun – Scènes: Après l’Olympia… X Maleya va à la conquête de l’Angleterre – 23/09/2014

Pas de répit pour les génies. Après leur triomphe du 14 septembre dernier à l’Olympia de Paris, l’une des salles de spectacle les plus prestigieuses d’Europe, le trio d’afro-pop, se remet déjà au travail pour communier avec son public de Londres le 22 et celui de Manchester le 29 novembre prochain.

Le goupe X Maleya sur la scène de l'Olympia.
Le goupe X Maleya sur la scène de l’Olympia.

Retour au bercail. C’est à 4h 30 que l’avion de la compagnie aérienne Camair-co chargé du transport du groupe X Maleya a foulé le tarmac de l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen. Comme à leur départ, c’est une foule d’hommes et femmes de médias mais aussi de fans, qui est venue les accueillir. Entre autographes, photos, poignées de main, accolades, mots d’encouragement et interviews à la presse, l’ambiance de ce lundi matin, témoigne de toute l’affection et le soutien inconditionnel que les Camerounais continuent de porter à l’endroit des auteurs de l’album à succès « yélélé ». Deux semaines après le séjour qu’ils ont passé en France pour leur spectacle géant à l’Olympia Bruno Coquatrix de Paris, Auguste Rim, Haissam Zaiter et Roger Samnig  accompagnés pour l’occasion par leurs musiciens et danseurs, ont été fortement ovationnés par cette foule en liesse qui n’avait d’yeux que pour les trois mousquetaires.

Eux qui ont franchi un cap important dans leur carrière le dimanche 14 septembre dernier à travers un spectacle de qualité devant une salle pleine à craquer et des spectateurs euphoriques qui ont fait le déplacement de l’Olympia. Pendant 2h de show, le boys band le plus adulé de l’Afrique a réservé des surprises à l’instar de la présence remarquée et chaleureusement saluée des artistes de renom : le virtuose du saxophone Manu Dibango, le rappeur camerounais Pit Baccardi, le chanteur nigérian J. Martins, le comédien franco-camerounais Thomas Ngidjol et pour couronner le tout, le quadruple ballon d’or africain Samuel Eto’o Fils. De quoi susciter de l’admiration dans les médias français qui sont pour la plupart, restés unanimes devant le talent et le génie de X Maleya. Devant un public conquis d’avance, les trois artistes ont montré leurs qualités de danseurs, de chanteurs et de rappeurs. Le spectacle, qui a débuté avec l’hymne national, était un régal.

Agenda chargé

Puisqu’il y avait ce soir-là, dans l’air une ambiance de fête, une chaleur humaine et un plaisir d’être ensemble qu’on aurait cherché en vain les jours précédents au Stade de France, lors de la superproduction de Beyoncé et de son époux. Pour s’offrir l’Olympia, le groupe a mis la main à la poche, finançant une partie des frais de production. «Avec l’argent investi, explique Roger à nos confrères de Libération, on aurait pu faire construire un immeuble et rester tranquilles. On ne gagnera pas d’argent avec ce concert, même si la salle est pleine, mais on aura prouvé qu’on peut venir de Biyem-Assi et triompher dans une des plus belles salles d’Europe.»

De retour au bercail, le groupe qu’on surnomme déjà le « magic system camerounais », n’a presque pas de répit puisque ayant un agenda désormais très chargé. Pour l’heure, Roger et ses deux acolytes n’ont de cesse de remercier leur pays, préparent un autre concert géant à Londres le 22 novembre et le 29 à Manchester en Angleterre. D’ailleurs, ne sont-ils pas de parfaits gentlemen ?

Source : © Le Messager

Par Christian TCHAPMI

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz