Cameroun : La santé de Rigobert Song fait le Buzz sur les réseaux sociaux

La santé de Rigobert Song fait le Buzz sur les réseaux sociaux | Ph. Archives
La santé de Rigobert Song fait le Buzz sur les réseaux sociaux | Ph. Archives

« Prière pour Song Bahannag », « Carton rouge contre la mort qui rôde autour de lui », « Soutien pour le Lion blessé », les mots et les slogans sur Internet pour marquer le soutien à Rigobert Song ne manquent pas, depuis l’annonce de son internement au Centre des urgences de Yaoundé (Cury) dimanche, et son évacuation en France, pour poursuivre les soins à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière. Comme c’est désormais une habitude, c’est sur les réseaux sociaux que les premières informations sur son attaque sont tombées. D’abord, c’est la piste d’un AVC qui a été ventilée sur Facebook, Watsapp, Instagram, et Twitter. Puis, en milieu de journée, des posts probablement publiés par des proches et des journalistes, sont venus démentir la piste de l’Avc, et préciser qu’il s’agissait plutôt d’une Hémorragie méningée. Une maladie qui est définie par l’extravasation de sang dans l’espace sous-arachnoïdien. L’anévrisme cérébral rompu en est la cause la plus fréquente.

Après la courte rumeur de son décès, les réseaux sociaux ont quitté les mots, pour céder la place aux photos. Ainsi, sur Facebook, des images de l’Ex-capitaine des Lions, couché sur son lit d’hôpital, puis, en fin de soirée, ce sont des photos présentant un avion garé à côté d’une ambulance qui ont circulé sur la toile. Mais il n’en était rien. Les réseaux sociaux et les Sites Internet viendront rappeler que l’ancien sociétaire du Fc Metz et du Tonnerre de Yaoundé n’a pas quitté le Cameroun le matin, comme annoncé.

Plus d’1 million de posts avec le nom « Rigobert Song »

Ce mardi matin, Google, le moteur de recherche américain annonçait avoir franchi le Cap des 54 000 actualités avec le nom « maladie Rigobert Song » ; 151 000 pour « Avc Rigober Song », près d’1 million pour « Rigobert Song » ; et près de 2 millions de posts avec « Coma Rigobert Song ». Signe que l’état de santé du Lion est restée préoccupante pour les camerounais.

Pendant que les uns s’inquiétaient de son état de santé, d’autres, d’autres, sur Facebook notamment, fustigent le système de santé exemplaire et les politiques publiques de santé « discriminatoires » du 21ème siècle. « Théoriquement, tous les citoyens contribuables sont égaux devant le service public hospitalier (SPH); mais en pratique certains sont plus égaux que d’autres », s’est par exemple indigné Ampère Simo Kouam.

Ils peuvent bénéficier des évacuations sanitaires aux frais des contribuables alors que le contribuable lui-même n’a droit qu’à la mort. Merci Cameroun. Ton système de santé exemplaire et tes politiques publiques de sante à la hauteur organisent cette discrimination au 21ème siècle. D’ici peu des patients seront évacués de l’Europe pour le Cameroun ! Dans les rêves.

Source : © La Nouvelle Expression

Par Frégist Bertrand Tchouta