Cameroun – Santé : 7e tour de vaccination lancé contre la polio – 01/08/2014

La campagne annoncée à Ebolowa le 29 juillet dernier se déroulera dans toute la région les 1er, 2 et 3 août.

Scéance de vaccination - Photo d'illustration.
Scéance de vaccination – Photo d’illustration.

Selon l’OMS, arrêter la propagation de la poliomyélite avant la fin du mois d’Août 2014 au Cameroun est un impératif. Pour y parvenir, le pays s’est donné des moyens matériels et humains. Six passages de vaccination visant les enfants âgés de 0 à 5 ans se sont déroulés. Le 7e  passage vient d’être lancé dans la région du Sud, avec pour objectifs, vacciner plus de 95% d’enfants âgés de 0 à 5 ans, du 1erau 3 août 2014.

Selon Marcelle Zindi, point-focal communication à la délégation régionale de la Santé publique du Sud, en dépit des différentes mesures prises au quotidien en faveur de la santé de la mère et de l’enfant, les indicateurs dans la région ne sont pas significativement améliorés au cours des derniers tours de vaccination. Tout comme la couverture vaccinale nationale reste inférieure selon certaines données du ministère de la Santé publique à 90%. Au district de santé d’Ambam, par exemple, la couverture vaccinale est de 31,44% de janvier à avril 2014, pour une norme attendue de 80%. Plus encore, depuis octobre 2013, le Cameroun connaît une flambée épidémique de poliomyélite. Au total, sept cas de polio ont été confirmés de par le pays. Dans la région du Sud, un cas a été signalé. Ainsi le Cameroun restait le seul pays en Afrique centrale à notifier des cas en 2013. Mais encore parce qu’ils surviennent dans la partie méridionale connue à faible risque de transmission de polio, comme le département de l’Océan. Il y a donc lieu de penser selon les responsables de la santé, que le poliovirus circule dans toutes les régions du pays et pourrait se propager dans les pays voisins. Avec l’appui constant et multiforme de ses partenaires (OMS, UNICEF…), le Cameroun est engagé à conduire des campagnes de riposte contre la poliomyélite sur tout le territoire national. Aussi le pays a déjà conduit sept campagnes de riposte depuis la déclaration de l’épidémie en 2013, dont cinq en 2014. D’ici avant fin août 2014, deux dernières campagnes sont programmées.

Source : Cameroon Tribune

Par Benjamin MVOMO ESSOUMA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz