Cameroun – Révolution du consommateur : Enjeux et défis pour une protection performante et durable

Enjeux et défis pour une protection performante et durable du consommateur | DR
Enjeux et défis pour une protection performante et durable du consommateur | DR

C’est sur ce thème que la ville de Douala a célébré mardi le 15 mars 2016, de concert avec la communauté internationale, la 31eme édition de la Journée mondiale des droits du consommateur (JMDC) conformément à la résolution N° 39/248 de l’Onu et de la Loi-cadre N° 2011/012 du 06 Mai 2011 portant protection du consommateur au Cameroun.

Les activités diverses qui ont eu lieu du 13 au 15 mars étaient placées sur le haut patronage du Gouverneur du Littoral. Au programme, une marche sportive de solidarité, une caravane de sensibilisation, des débats portant  sur le rôle et la stratégie du Ministère du Commerce dans la lutte contre la vie chère ; causes et pistes de solution de la crise alimentaire au pays ; les Accords de partenariat économique (Ape) et son impact pour l’économie nationale ; l’eau minérale et ses exigences vis-à-vis du consommateur ; la lutte contre la fraude et la contrefaçon en zone Cemac, etc.

A l’occasion, Camerpost a noté que la Chambre nationale des consommateurs du Cameroun en a profité pour sensibiliser sur les phénomènes que sont la contrefaçon, la contrebande, les publicités mensongères, l’absence d’information sur les produits, des problèmes auxquels font face les consommateurs qui subissent en plus, la dictature de certains opérateurs des biens et services. Les participants ont également été sensibilisés sur leurs droits tels que stipulés dans la résolution sus-évoquée. Notamment le droit à la satisfaction des besoins essentiels (l’accès à la nourriture adéquate, à l’habillement, à un habitant, aux soins de santé, à l’éducation et à l’l’hygiène) ; le droit à une garantie sur le produit ; le droit à l’information ; le droit au choix ; droit à la représentation ; droit au recours ; droit à l’éducation ; droit à un environnement sain.

Par ailleurs, régie par la loi N° 90/053 du 19 Décembre 1990 portant liberté d’association au Cameroun  et par la loi N° 99/014 du 22 Décembre 1999 régissant les organisations non gouvernementales, la Chambre Nationale des Consommateurs du Cameroun en abrégé (Cnacoc) a été créée le 14 Octobre 1994 à Yaoundé, au terme d’une Assemblée Générale Constitutive de  15 membres, et reconnue par la déclaration N° 00325/RDA/JO/BAPP.
Elle est une organisation autonome, apolitique, et à but non lucratif, qui compte parmi les premières organisations de défense des droits des consommateurs installés au Cameroun. Elle a engagé une vaste campagne de lutte tendant à la protection des consommateurs sur le territoire national.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz