Cameroun : Le résultat net 2015 de la Société des eaux minérales (SEMC) plonge de 40%

Le résultat net 2015 de la Société des eaux minérales du Cameroun (SEMC) plonge de 40% | DR
Le résultat net 2015 de la Société des eaux minérales du Cameroun (SEMC) plonge de 40% | Illustration/DR

Première société cotée sur le Douala Stock Exchange (DSX), la bourse des valeurs mobilières du pays, la Société des eaux minérales du Cameroun (SEMC) a réalisé un résultat net 2015 de 164 millions de francs Cfa, a-t-on appris officiellement. Cette performance est en baisse de près de 40%, comparée au bénéfice net de 261,9 millions de francs Cfa enregistré en fin d’année 2014.

Cependant, c’est la 2ème fois en l’espace de 4 ans que cette filiale de la Société anonyme des Brasseries du Cameroun affiche un résultat net bénéficiaire, après les résultats négatifs enregistrés successivement en 2012 (-50 millions FCfa) et 2013 (-319 millions FCfa), du fait de la concurrence de plus en plus farouche observée sur le marché local des eaux minérales.

D’ailleurs, après Semme Minerals Water et Source du pays (eau minérale « Supermont » et jus de fruits « Planète »), deux entreprises locales qui ont rogné d’importantes parts de marché (11% à fin juin 2013) de la SEMC (Source Tangui) au cours des cinq dernières années, le leader du marché des eaux minérales dans le pays devra désormais compter parmi ses concurrentes, la société NABCO. Détenue par le milliardaire Nana Bouba, cette entreprise jusqu’ici connue pour ses jus de fruits de la marque « Vigo », vient de se lancer dans la production de l’eau minérale de la marque « Opur ». Avec une grosse campagne de publicité à la clé.

Source : © Investir Au Cameroun

Par Brice R. Mbodiam

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz