Cameroun : Reprise de la guerre froide entre les Chambres du Parlement autour du budget du Sénat

Marcel Niat Njifenji, président du Sénat camerounais. | DR
Marcel Niat Njifenji, président du Sénat camerounais. | DR

Le président du Sénat camerounais, Marcel Niat Njifenji, a déclaré que la Chambre haute « aura à défendre son budget devant sa propre commission des finances et du budget » et conformément aux dispositions de son règlement intérieur, réveillant la guerre de leadership qui l’oppose à l’Assemblée nationale.

Cette déclaration, faite depuis jeudi dernier à l’occasion de l’ouverture de la session parlementaire consacrée au vote du budget de l’Etat, ne vient que d’être révélée au grand jour.

Alors que la Constitution dispose que c’est l’Assemblée nationale vote le budget de l’Etat, le Sénat puise dans son règlement intérieur pour ne pas faire examiner son enveloppe par la Chambre basse.

Les députés, toutes tendances confondues et qui n’ont eu de cesse de dénoncer cette violation de la Loi fondamentale, avaient vigoureusement interpellé le gouvernement sur le sujet en septembre 2013.

Plus qu’embarrassé par la situation, l’Exécutif, auteur de la proposition de Loi de finances, semble manifestement incapable d’arbitrer ce conflit entre les deux Chambres du Parlement.

© CAMERPOST avec © APA