Cameroun : réouverture du poste douanier de Fotokol

Un tank de l'armée tchadienne entre Gamboru et Fotokol, mardi. | © AFP / Stéphane Yas
Un tank de l’armée tchadienne entre Gamboru et Fotokol, mardi. | © AFP / Stéphane Yas

Le bureau de douane de Fotokol (Extrême-nord) fermé il y a deux ans pour cause d’attaques de la secte terroriste nigériane Boko Haram, a été rouvert au trafic, a-t-on appris vendredi auprès de la Direction générale de douanes (DGD).

Depuis quelques jours, un détachement de douaniers a été autorisé à effectuer les opérations de dédouanement des marchandises à Fotokol, avec pour une mission double : la régulation des échanges commerciaux transfrontaliers et la sécurisation du territoire.

Pour l’instant, ce poste douanier est logé dans les locaux de la sous-préfecture, puisque le bureau des douanes proprement dit, criblé de balles et d’obus de guerre par Boko Haram, n’a pas encore été réhabilité.

Alors que les activités ne viennent que de reprendre, « les recettes ne sont pas encore au plus fort des temps de gloire d’antan », indique la DGD.

Avant sa fermeture en juillet 2014, le bureau principal des douanes de cette ville frontalière avec le Nigeria occupait la première place du classement des unités douanières de l’Extrême-Nord, en termes de mobilisation des recettes budgétaires, avec un peu plus de 650 millions de francs CFA par an.

La reprise des activités du bureau principal des douanes de Fotokol confirme l’affaiblissement de la force de frappe de Boko Haram.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz