Cameroun : rentrée solennelle à la Cour Suprême

Rentrée solennelle à la Cour Suprême | Photo d'archives
Rentrée solennelle à la Cour Suprême | Photo d’archives

L’audience présidée ce mardi 23 février par le président de la Cour Suprême marque l’ouverture de l’année judiciaire 2016 au Cameroun.

Elle se déroule en présence des grands corps de l’Etat et des dipomates accrédités à Yaoundé. Au coeur des échanges, les erreurs judiciaire et lenteurs judiciaires.

Deux temps forts à l’ordre du jour. Il s’agit des communications autour des réquisitions du procureur général près de la haute juridiction, Luc Ndjodo et la communication de Daniel Mekobe Sone, premier président de la Cour Suprême.

Ce rendez-vous est conforme aux dispositions de l’article 33 de la loi n°2006/016 du 29 décembre 2006 fixant l’organisation et le fonctionnement de la Cour suprême. Tel que précisé en son alinéa 1, “au début de chaque année judiciaire et au plus tard le 28 février, la Cour suprême tient, sous la présidence du premier président, une audience solennelle de rentrée à laquelle assistent en robe les chefs de Cour d’appel, des juridictions inférieures des comptes”.

Source : © CRTV

Par Eliane Marcelle Matsingoum