Cameroun  – Rentrée scolaire « décalée » dans l’Extrême-nord – 08/09/2014

La rentrée scolaire prévue ce lundi au Cameroun ne concerne pas toutes les localités du pays, en l’occurrence, dans le département de Mayo-Sava, région de l’Extrême-nord, à cause des problèmes de sécurité liés aux attaques de la secte islamiste Boko Haram, a appris APA de sources concordantes.

Photo : Le Septentrion.net
Photo : Le Septentrion.net

Les multiples attaques perpétrées depuis quelque temps en territoire camerounais par ce mouvement terroriste né au Nigeria voisin, a provoqué le déplacement des milliers des populations locales vivant dans les zones frontalières, plusieurs d’entre elles ayant investi les écoles et collèges alors que les élèves étaient en vacances.

D’après des témoignages recueillis sur place, dont ceux des responsables du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR), environ 8000 déplacés ont convergé dans les établissements scolaires depuis le mois de juillet, et qui continuent d’occuper les salles de classe en ce jour de rentrée scolaire.

La ministre de l’Education de base (MINEDUB) Mme Youssouf Adjidja Alim qui se trouve actuellement dans la région de l’Extrême-nord dans le cadre de la rentrée scolaire, a « reconnu les difficultés de certains établissements d’être opérationnels en ce jour de rentrée ».

Toutefois, ce membre du gouvernement a rassuré que « les dispositions sont en train d’être prises pour que les élèves ne soient pas perturbés par cette situation », d’où la dénégation « d’une rentrée scolaire à deux vitesses », s’est défendu la ministre de l’Education de base.

Entre autres solutions envisagées par les autorités camerounaises et le HRC, la délocalisation des déplacés dans des sites de recasement.

Une opération de recasement des populations qui pourrait prendre « quelques jours », ce qui laisse croire que la rentrée scolaire pour ces milliers d’élèves ne saurait intervenir avant une semaine.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz