Cameroun : renforcement des normes de certification des aéroports internationaux

Cameroun : renforcement des normes de certification des aéroports internationaux

Les autorités camerounaises ont opté pour le renforcement des normes pour la certification des aéroports internationaux du pays, afin de se conformer aux normes internationales édictées en la matière, a-t-on appris mardi lors d’un atelier national de l’Autorité aéronautique du Cameroun (CCAA).

Initié par la CCAA sur la certification des aéroports, l’atelier est organisé en partenariat avec la Federal aviation administration (FAA) des Etats-Unis, réputée pour sa compétence en matière de certification.

Les assises sont tenues suite à la décision des ministres africains en charge de l’Aviation, réunis à Abuja, au Nigeria en 2012, de certifier tous les aéroports internationaux de leurs différents pays, plusieurs actions sont menées dans ce sens au Cameroun où le processus de certification des aéroports internationaux de Yaoundé-Nsimalen et Douala est en cours depuis cinq ans.

Selon la directeur général de la CCAA, Paule Assoumou Kokia, l’atelier de Yaoundé accueille des experts venus de tous les coins d’Afrique, notamment des personnes impliquées dans le processus de certification des aérodromes, les régulateurs qualifiés et les exploitants, mais également les inspecteurs d’aérodrome et les opérateurs aériens.

De l’avis des experts, cette rencontre offre l’opportunité de passer en revue, les normes internationales sur les aérodromes à travers des exercices pratiques en salle et sur le terrain.

« A son terme, cette démarche de certification amènera tous les aéroports africains à fonctionner selon les normes et standards en vigueur partout dans le monde », a-t-elle assuré.

Pour ce qui est des aéroports internationaux de Yaoundé-Nsimalen et Douala en cours de certification depuis cinq ans, la CCAA a fait face à des contraintes dont les solutions font l’objet d’un échange d’expérience avec les pairs africains.

Il s’agit notamment de la réhabilitation de la centrale électrique et du balisage lumineux de Yaoundé-Nsimalen et la réfection de l’ensemble des aires de mouvement à Douala, la finalité étant l’amélioration effective de la sûreté sur tous les aéroports internationaux du pays.

© CAMERPOST avec APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz