Cameroun : les réfugiés de Douala appellent à un mieux être

Cameroun : les réfugiés de Douala appellent à un mieux être

A l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés célébrée ce 20 juin 2017, les réfugiés rencontrés dans la capitale économique souhaitent une meilleure prise en compte par leur tutelle. Cette journée instituée suite à l’adoption de la résolution 55/76 de l’Assemblée générale de l’Onu, le 4 décembre 2000, a permis à la cible de s’exprimer. Leurs doléances avec CAMERPOST.

Soif d’une saine collaboration entre le Hcr-Douala et les réfugiés

Ils ont rédigé un rapport adressé au Haut-Commissariat des réfugiés de Douala et ses partenaires. La cible souhaite la mise en place d’une organisation pour un suivi communautaire des réfugiés dans tous les domaines. « Bref, une plateforme qui permettra la fluidité des informations du sommet à la base et vice versa ainsi qu’un cadre de travail pour la composante social du partenaire Plan/Cam pour la mobilisation communautaire massive », font savoir les réfugiés qui se sont mobilisés en un collectif.

Appel à la scolarisation des enfants réfugiés

Leur plan d’action permettrait, disent-ils, au Chef de bureau Hcr/Dla d’avoir mensuellement une idée globale au sein des communautés des refugiés sans oublier la mise en ordre au sein de ces dernières. Ce plan d’action proposé par le collectif et approuvé par tous les présidents des communautés, « n’attend que la rencontre avec le Chef de bureau pour son amendement afin de sa mise en exécution. Ceci pour témoigner notre bonne foi et notre détermination de réorganiser les communautés pour mieux servir les réfugiés dont nous avons des lourdes responsabilités », renchérissent les concernés qui veulent une saine collaboration avec le Haut-Commissariat de la cité économique.

En outre, les interlocuteurs aimeraient que chaque enfant réfugié soit scolarisé;  chaque famille réfugiée puisse vivre en lieu sûr; chaque réfugié puisse travailler ou acquérir de nouvelles compétences afin de contribuer à sa communauté.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite