Cameroun – Recouvrement forcé : Camtel menace des sociétés publiques

David Nkoto Emane, directeur général de la Cameroon Telecommunications (CAMTEL) | Archives/DR
David Nkoto Emane, directeur général de la Cameroon Telecommunications (CAMTEL) | Archives/DR

La Cameroon Telecommunications (CAMTEL) a engagé, lundi, une vaste campagne de recouvrement forcé de créances sur l’ensemble du territoire national dont les principales cibles sont d’autres sociétés publiques, dont les arriérés de paiement se chiffrent à des milliards de francs.

Dans un communiqué de son service marketing et communication, l’entreprise pointe ainsi particulièrement la radio-télévision nationale (CRTV), la Société de presse et d’édition (SOPECAM) et la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co), dont les ardoises se chiffrent à 4 et 1 milliards et à 200 millions FCFA respectivement.

La campagne de recouvrement, apprend-on, «consiste en l’usage de tous les moyens de recours légaux, entre autres, les suspensions temporaires des services voix et Internet», les services ainsi suspendus ne pouvant être rétablis qu’après le paiement des arriérés dus.

Cette opération «coup de poing», précise la CAMTEL, survient à la suite de nombreux rappels sans suite aux créanciers pour le paiement de leurs consommations mensuelles qui se chiffrent à plusieurs mois d’impayés.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz